ALGÉRIE
27/07/2018 15h:33 CET

Jérusalem: Israël ferme les accès à l'esplanade des Mosquées

Le village de Nabi Saleh a également été bouclé à l’approche de la relaxe de Ahed Tamimi.

Anadolu Agency via Getty Images

Israël a fermé ce vendredi les accès à l’esplanade des Mosquées, dans la vieille-ville de Jérusalem, à la suite d’affrontements entre fidèles palestiniens et forces de l’ordre de l’occupant après la prière, a constaté un journaliste de l’AFP.

L’autorité religieuse musulmane en charge du site (Waqf) a confirmé que les accès à l’esplanade, sur laquelle se trouve notamment la mosquée Al-Aqsa, troisième lieu saint de l’Islam, avaient été fermées.

La police a indiqué avoir évacué le site et procédé à des arrestations, mais selon elle, certains suspects auraient fui pour se réfugier dans la mosquée Al-Aqsa.

Des images vidéo publiées par le Waqf montrent des forces de police israéliennes lancer des grenades lacrymogènes pour disperser des Palestiniens.

L’esplanade des Mosquées, ou mont du Temple pour les Juifs, est un point de friction fréquent entre Palestiniens et forces de l’ordre israéliennes.

Elle est située à Jérusalem-Est dans la partie palestinienne de la ville sainte, occupée et annexée par Israël. L’ONU n’a jamais reconnu cette annexion.

En juillet 2017, la décision israélienne d’installer des détecteurs de métaux pour contrôler les accès à l’esplanade avait provoqué plusieurs semaines d’émeutes.

Par ailleurs des médias ont annoncé que le village de Nabi Saleh a été bouclé à l’approche de la relaxe de Ahed Tamimi. Celle-ci sera, selon ses avocats, remise en liberté dimanche après avoir passé huit dans les prisons de l’occupant.

Les autorités israélienne, craignent vraisemblablement que le retour du nouveau symbole de résistance pour les jeunes palestiniens ne soient célébré en pompes par les Palestiniens.  

Loading...