MAROC
22/07/2018 16h:17 CET

Jérusalem: Des centaines de colons israéliens investissent la Mosquée Al-Aqsa

Le gouvernement palestinien appelle la communauté internationale à réagir.

Anadolu Agency via Getty Images

JÉRUSALEM - Des centaines de colons israéliens ont pris d’assaut l’enceinte de la mosquée Al-Aqsa à Jérusalem-Est occupée pour commémorer la destruction  de temples juifs, un événement appelé “Tisha B’av” en Israël. 

Selon des sources palestiniennes reprises par Al-Jazeera, près de 1.023 colons sont entrés dans l’enceinte d’Al-Aqsa, ce dimanche, sous protection policière. Abritant le dôme du Rocher et la mosquée Al-Aqsa, ce lieu représente le troisième site le plus sacré de l’islam, tandis que, dans le judaïsme, il est considéré comme le plus important lieu saint. 

Anadolu Agency via Getty Images

Firas Al-Dibis, le coordinateur des médias du département du waqf islamique, a déclaré à l’agence de presse Anadolu que la police israélienne a pris d’assaut le camp avant les colons et procédé à des fouilles. Al-Dibis a également souligné que les forces israéliennes n’ont autorisé l’accès aux fidèles musulmans à l’intérieur de la mosquée qu’après avoir saisi leurs cartes d’identité.

“Ces incursions ont été effectuées par la Porte des Maghrébins, pendant que l’occupation a imposé un siège militaire sur la mosquée sainte et la vieille ville d’Al Qods et restreint l’entrée des fidèles dans la mosquée”, a-t-il indiqué. 

 Selon des agences de presse locales palestiniennes, un garçon palestinien a été arrêté après avoir élevé le drapeau palestinien dans l’enceinte.

Le porte-parole du gouvernement palestinien, Youssef al-Mahmoud, a estimé que la poursuite des incursions des colons “porte atteinte à la foi du peuple palestinien et de l’ensemble des Arabes et des Musulmans”. Le ministère palestinien des Affaires étrangères a dénoncé, dans un communiqué, les incursions des colons israéliens contre la Mosquée Al-Aqsa les qualifiant de “crime perpétré contre les lieux sacrés”. Et d’appeler le monde arabe et musulman à “se mobiliser” dans l’immédiat.

Le gouvernement palestinien a ainsi appelé la communauté internationale et les organisations et instances mondiales à assurer “l’exécution des lois internationales et à mettre un terme aux agressions israéliennes à l’encontre du peuple palestinien et de ses lieux saints”.