MAROC
02/04/2018 18h:10 CET

Jerada: Le procès des militants a (encore) été reporté

Alors que les comités de soutien et un front social solidaire s'organisent.

FADEL SENNA via Getty Images

JUSTICE - Après avoir été reporté au 26 mars puis au 2 avril, le procès des sept mis en cause dans les événements de Jerada a été cette fois-ci décalé au 9 avril.

Lors de la première audience, le tribunal avait reporté le procès pour “permettre aux avocats de mieux préparer le dossier du procès”, avait indiqué la MAP.

Les prévenus sont poursuivis notamment pour “insulte à l’encontre de fonctionnaires publics lors de l’exercice de leurs fonctions et violence à leur encontre ayant entraîné des blessures avec préméditation”, souligne la MAP.

Arrêtés lors des manifestations de Jerada, ils sont également poursuivis pour leur “implication présumée dans des actes de vandalisme et endommagement de biens d’utilités publiques, incitation à la désobéissance, non-assistance aux personnes en danger et incitation à commettre des crimes et des délits”, ajoute l’agence.

Pour rappel, les autorités locales avaient interdit, le 13 mars, toute forme de protestation après plusieurs marches réunissant des milliers de personnes dans les rues de la ville. Plusieurs comités de soutien se sont organisés pour soutenir les personnes arrêtées, tandis qu’un front social pourrait bientôt voir le jour en solidarité aux revendications des habitants de Jerada.

Pour rappel, les protestations avaient démarré en décembre dernier suite à la mort de deux jeunes frères qui essayaient d’extraire du charbon dans une mine clandestine. La colère grondera plus fort après un nouveau décès, début février dernier, dans une mine de la ville.