MAROC
17/04/2019 11h:38 CET

Jazzablanca 2019: Michael Kiwanuka, Adam Naas, Judi Jackson... De nouveaux noms s'ajoutent au programme

Jeune génération et doyens se croiseront sur les scènes d'Anfa et du Village.

Jazzablanca

MUSIQUE - Le programme de la 14e édition du festival Jazzablanca continue de se charger. Après Franz Ferdinand, Calypso Rose ou encore Hugh Coltman, le festival de musique contemporaine de Casablanca annonce cette semaine de nouveaux noms et promet une programmation “soul et disco funk”.

Au rendez-vous cette année, Michael Kiwanuka, dont le second album, “Love & Hate” en a fait une des révélations de la scène soul britannique. Les fans de la série “Big Little Lies” reconnaîtront d’ailleurs son titre phare “Cold Little Heart”, utilisé dans le générique. Le chanteur sera sur la scène Anfa le 4 juillet prochain.

Autre nom qui viendra enflammer la scène Anfa, Al McKay’s Earth, Wind & Fire Experience, une création de l’ancien guitariste du groupe phare de jazz-funk, Al McKay. Ce dernier “a réuni autour de lui les meilleurs musiciens de Los Angeles pour faire revivre les plus beaux tubes de Earth, Wind & Fire”, explique Jazzablanca dans un communiqué. Le groupe clôturera la scène d’Anfa le 7 juillet prochain.

Le programme de la scène du Village continue également de se charger. “Avec trois concerts par soir, la programmation de la scène du Village gagne aussi en
longueur et en qualité, alternant grands noms du jazz et découvertes musicales
exceptionnelles”, expliquent les organisateurs du festival.

Parmi les artistes qui peupleront cette scène, Judi Jackson. A l’occasion de deux concerts, mercredi 3 juillet à 23h00 et le deuxième le lendemain à
19h30, la jeune musicienne américaine de 25 ans fera découvrir au public son univers jazz, blues et soul. 

La scène du Village est décidément le point de rencontre des amateurs de jazz et soul. Vendredi 5 juillet, le concert en plein air au Village accueillera l’Américain Don Bryant et sa formation The Bo-Keys. Jazzablanca promet à l’occasion un concert “100% soul”.

Dimanche 7 juillet, ce sera au chanteur parisien Adam Naas de clôturer la scène Village du festival. Révélé en 2016 avec son tube “Fading Away”, le chanteur de 26 ans, connu pour sa voix soul à la fois fragile et chaude, a sorti en 2018 son premier album, “The love album”.

Une fin de festival qui prendra des tons résolument plus pop et mélancoliques.