TUNISIE
26/09/2019 14h:47 CET

Jacques Chirac était le plus "cool" des présidents

La popularité de Jacques Chirac, mort ce 26 septembre, dépassait largement la politique.

PIERRE GUILLAUD via Getty Images

JACQUES CHIRAC - Des tee-shirts à son effigie, des expressions cultes, un Tumblr intitulé FYJC pour “Fuck Yeah Jacques Chirac”... De l’ancien président de la République, décédé ce jeudi 26 septembre, il restera bien plus que le bilan de deux mandats. Le Corrézien d’adoption, né à Paris en 1932, est devenu au-delà de l’homme politique, un personnage “cool” fascinant encore celles et ceux qui étaient des mômes quand il était à la tête de l’État.

Mort à l’âge de 86 ans, Jacques Chirac est devenu à la fin de sa vie une personnalité éminemment populaire auprès des Français. 

En 2015, selon un sondage réalisé par l’Ifop pour Paris Match, il était la personnalité politique la plus plébiscitée avec 74% de bonnes opinions.

Celui qui a succédé à François Mitterrand inonde aujourd’hui encore les réseaux sociaux à travers des photos diverses et variées. Le Tumblr FYJC, créé en 2011, est aussi devenu un compte Facebook et Instagram. Sur ce dernier réseau social, il a près de 17.000 abonnés. Ce qui le rend si cool par rapport à d’autres présidents, selon Mathieu, le créateur de ce compte, contacté par BFMTV? “C’est le style proche des gens, mais qui porte des costards sur-mesure, ce côté franchouillard, mais qui prend des jets privés. C’est ça qui le rend cool”.

Incarnation du “cool”

Clope au bec, verre de rouge à la main, sourire aux lèvres du haut de ses presque deux mètres, la force tranquille Jacques Chirac traversera encore les années à venir, pas seulement sur les réseaux sociaux mais aussi sur des tee-shirts, dont ceux de la marque Faux, vendus depuis 2013. 

Aux yeux de beaucoup et même à l’international, il incarne ce je-ne-sais-quoi de tranquille, de décontracté. En 2015, The Economist publiait un article sur cette “désinvolture à la française” dont il serait l’exemple.

Rappelant pourtant son bilan politique mitigé, le magazine hebdomadaire britannique avançait que les Français “aiment se complaire dans cette nostalgie illusoire du bon vieux temps”. 

“Si étrange que cela puisse paraître, les photos de l’ancien président -jeune- forment désormais une imagerie culte dans les milieux de la mode. Qu’on le voie alangui sur un canapé, tirant sur sa cigarette ou sautant nonchalamment par-dessus un portillon de métro, Jacques Chirac incarne le cool sur des tee-shirts ou des sacs en tissu estampillés ‘chill’ ou ‘french touch’”, peut-on lire dans cet article.

Dans un article de 2013, Les Inrocks vont jusqu’à qualifier l’ancien président du “premier hipster”, faisant référence à l’icône de mode qu’il est presque devenu. “C’est un type sans complexe, qui réagit terriblement au feeling. Dès le départ, il a un côté politiquement incorrect, il désacralise la fonction”, avance Vincent Grégoire, chasseur de tendances, auprès du magazine. “Ce qui plaît chez lui, c’est la spontanéité qu’il dégage, son laisser-aller”, poursuit-il.

Proximité inégalée avec les Français

Contacté par Le HuffPost, le sociologue Michel Fize estime que la mort de Jacques Chirac représente “la disparition du dernier géant de la politique”. 

Ce chercheur au CNRS, auteur entre autres de Une insurrection populaire, explique l’abracadabrantesque popularité de l’homme par “la très grande proximité avec les gens qu’il incarnait”. Se souvenant des images de Jacques Chirac au salon de l’agriculture, il affirme que l’ancien président avait “une vraie complicité avec les Français de tous horizons. Il était l’un d’eux, sa proximité était sincère. Parce qu’il était un véritable amoureux des Français, les gens se souviennent de lui bien au-delà de la fonction politique”.

PIERRE GUILLAUD via Getty Images

Charisme de la simplicité

Selon Michel Fize, ce n’est pas la désinvolture, l’impertinence, mise en avant par The Economist qui caractérise Jacques Chirac mais sa simplicité. “Je dirais même qu’il s’agit de charisme de la simplicité, pas de l’homme supérieur ou inaccessible. On avait l’impression de pouvoir discuter avec lui et qu’il y prenait du plaisir. En plus de sa belle allure, il avait une attitude qui n’était pas une posture. Ce qui fait le succès d’un homme, c’est son charisme”, explique-t-il.

Même si la popularité est inexplicable pour Michel Fize, ce spécialiste de la jeunesse estime que Jacques Chirac était porteur de qualités séduisantes à tous niveaux et notamment d’une volonté de fer. “Jacques Chirac avait de l’allure, beaucoup de prestance, une certaine élévation. Mais la volonté, c’était Jacques Chirac. Il a su se retourner dans des situations qui lui étaient extrêmement défavorables”, détaille-t-il. 

Les jeunes, selon lui, aiment ceux à qui ils peuvent s’identifier. Et au-delà de son “swag”, l’icône politique est un réel exemple de volonté. “Il a su montrer que si l’on est suffisamment déterminé, on peut atteindre ses rêves. Il représente une vraie leçon de conduite dans ce monde.” 

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.