MAROC
16/03/2019 13h:46 CET | Actualisé 16/03/2019 13h:52 CET

Italie: Mort mystérieuse d'Imane Fadil, témoin des soirées "bunga bunga" de Silvio Berlusconi

Ancienne mannequin d'origine marocaine et témoin clé du procès Ruby, elle aurait été victime d'un empoisonnement aux substances radioactives.

OLIVIER MORIN via Getty Images

ENQUÊTE - Imane Fadil, ancienne mannequin d’origine marocaine et témoin clé dans les procès du Rubygate et des soirées “bunga bunga” impliquant l’ex Premier ministre Silvio Berlusconi, est décédé le 1er mars dernier, rapporte ce vendredi la presse italienne. Avant de mourir, après “un mois d’agonie”, la jeune femme de 34 ans craignait d’avoir été empoisonnée, précise l’agence de presse italienne ANSA.

“Elle a dit à ses proches et à son avocat qu’elle avait peur d’avoir été empoisonnée”, poursuit la même source, indiquant qu’elle avait été admise fin janvier dans un hôpital près de Milan, avant de s’éteindre un mois plus tard. Une enquête a été ouverte, a indiqué le procureur de Milan, Francesco Greco.

En attendant les résultats de l’enquête, des tests toxicologiques ont déjà été effectués dans un centre spécialisé de Pavie et montrent que la détérioration rapide de la santé de la jeune femme et sa mort dans d’atroces souffrances seraient dus à “un mélange de substances radioactives non disponibles dans le commerce”, rapporte pour sa part le Corriere della Sera

Imane Fadil avait raconté son histoire dans un livre intitulé “J’ai rencontré le diable”, non encore publié, indiquent nos confrères du HuffPost Italie, ajoutant que les brouillons de ces écrits ont été saisis par le pouvoir judiciaire.

Sa dernière intervention publique remonte au 15 janvier 2019, rappelle le HuffPost Italie. Imane Fadil soulignait à quel point ces dernières années avaient été difficiles pour elle. “Tout cela a commencé quand j’avais 25 ans et aujourd’hui, j’ai 34 ans. J’ai toujours dit la vérité et j’ai rejeté tant de tentatives de corruption de Silvio Berlusconi et de son entourage”, déclarait-elle, déçue d’avoir été exclue de la partie civile dans le procès Ruby.

De son côte, Silvio Berlusconi nie toute implication et affirme: “Je n’ai jamais connu Imane Fadil”. En 2015, Berlusconi avait été définitivement acquitté dans l’affaire Ruby: les magistrats de la cour suprême avaient estimé qu’il ignorait l’âge réel de Karima El Mahroug, 17 ans, dite “Ruby”, lorsqu’elle s’était rendue dans la villa du magnat des médias pour participer à des orgies.