MAROC
28/03/2019 16h:59 CET

Italie: Les deux petits héros de la prise d'otage de Milan vont être naturalisés

Matteo Salvini a confirmé que la procédure était en cours d'achèvement.

Matteo Salvini/Facebook
Le ministre italien de l’Intérieur a reçu 11 carabiniers et 5 collégiens, dont Adam et Ramy.

NATURALISATION - Leurs parents avaient demandé un geste en récompense de leur courage. Leurs voix ont été entendues. Adam et Ramy, les deux garçons qui ont permis d’éviter un carnage lors d’une prise d’otage dans un bus à Milan, vont recevoir la nationalité italienne.

Adam est Marocain, Ramy est Égyptien. Ils sont tous les deux nés en Italie mais de parents étrangers, ils ne peuvent devenir Italiens qu’après leur 18 ans d’après la loi du pays. Juste après la prise d’otage, le papa de Ramy avait demandé, devant les médias locaux, à ce que son fils soit naturalisé, parce qu’il avait “fait son devoir”. Le vice-président du gouvernement, Luigi Di Maio, avait affirmé que le gouvernement devait accepter cette demande. “Il y a la citoyenneté pour des mérites spéciaux que l’on peut donner lorsqu’elle recourt à un intérêt exceptionnel de l’état”, disait-il dans un post Facebook. 

Quelques jours plus tard, lors d’une rencontre à l’école des garçons en présence de la maire de la ville et du ministre de l’Éducation, la mère de Adam avait fait une demande similaire. “Je suis heureuse pour Ramy. Je ne demande pas la citoyenneté pour moi et ma famille, mais si la citoyenneté est aussi donnée à Adam, ce serait une belle chose pour lui”, avait-elle déclaré. 

C’est désormais presque fait. Ce 27 mars, le ministre italien de l’Intérieur, Matteo Salvini, a reçu 5 des collégiens qui ont permis d’éviter le carnage pour leur remettre une médaille. Durant la cérémonie, il a confirmé que tous les enfants présents dans le bus qui n’avaient pas la nationalité seraient naturalisés. Et donc, Ramy et Adam, rapporte l’AFP. “Nous sommes en train d’achever la procédure pour qu’ils puissent devenir (Italiens)”, a-t-il indiqué. 

Le ministre d’extrême-droite en a profité pour répondre aux sympathisants de gauche qui, depuis la prise d’otage demandaient une modification de la loi sur le droit du sol en Italie en mettant en avant le cas d’Adam et Ramy. Coupant court aux débats, Matteo Salvini a affirmé que “99 % des Italiens pensent que la loi fonctionne très bien en l’état”, rapporte l’agence de presse. Adam et Ramy, eux, la recevront avant leur 18 ans en raison du caractère exceptionnel de leur geste.