29/11/2018 11h:55 CET | Actualisé 29/11/2018 11h:55 CET

IT: Devoxx 2018, l’édition de la maturité

Le "Davos des développeurs".

CIH Bank

WEB-DÉVELOPPEMENT - L’un des plus gros challenges marocains de la décennie est d’arriver à former des jeunes qui pourront relever le défi de l’ère IT. Car les IT ne sont plus considérées comme des supports, mais comme un catalyseur de business. C’est dans ce contexte que Devoxx Morocco, la grand-messe annuelle des développeurs, entrepreneurs et décideurs du monde IT, dont CIH Bank est le partenaire officiel, a posé ses valises à Marrakech ce 27 novembre et ce jusqu’au 29 novembre.

Déclinaison locale de la plus grande conférence internationale annuelle autour du développement Java, Android et HTML5, la rencontre est le seul rendez-vous d’une telle ampleur dans la région MENA (Moyen-Orient/Afrique du Nord). La 7e édition du “Davos des développeurs” rassemblera dans la ville ocre plus de 1.800 personnes pour un programme de 200 sessions, conférences, keynotes et ateliers animés par plus de 150 conférenciers de renommée internationale.

CIH Bank

L’ADN de Devoxx est intimement lié à la plateforme Java, mais les conférences seront aussi ouvertes à d’autres thèmes tels que la big data, le cloud, l’internet des objets, le mobile, la méthodologie DevOps ainsi que l’Agilité, l’entrepreneuriat IT... La variété des formats des conférences (hands-on-lab, keynotes, university sessions, Tools-in-Action Sessions, BOFs) contribue d’ailleurs à la richesse de l’événement. Au programme également: des side events avec un après-midi des décideurs sur la transformation digitale et l’économie cognitive et un panel des femmes évoluant dans l’univers IT.

Organisé par xHub, cabinet de conseil IT fondé par Badr El Houari, seul Marocain champion du monde Java depuis 2016, Devoxx Morocco 2018 comptera sur la présence des plus grandes firmes et acteurs mondiaux des NTIC: Facebook, Oracle, IBM, Google, Twitter, Docker, RedHat ou encore Spring. En 2017, la conférence a accueilli au Maroc 2.000 participants, 200 sessions, 120 experts de 45 nationalités et 280 entreprises participantes.

Pour rappel, en 2015, le Maroc était le premier pays africain et arabe à accueillir la rencontre. L’évènement qui est, depuis 2001, un rendez-vous annuel pour plus de 13.000 participants répartis sur Anvers, Paris, Cracovie, Londres, San Francisco et Casablanca est centré autour des technologies du web, de la cyber-sécurité, le cloud computing ou encore l’entrepreneuriat IT.