MAROC
22/12/2014 15h:00 CET | Actualisé 23/12/2014 05h:58 CET

L'Iran nomme un nouvel ambassadeur au Maroc après cinq ans de rupture diplomatique

Maroc-Iran: Réchauffement diplomatique entre les deux pays?

DIPLOMATIE - En froid depuis 2009, le Maroc et l’Iran renouent leurs relations. Le président iranien, Hassan Rouhani, a approuvé ce week-end la nomination d’un nouvel ambassadeur de l’Iran au Maroc, après quatre ans et neuf mois de rupture diplomatique. Il s'agit de Mohammad Taghi Moayed, diplomate passé par la Tunisie, les Pays-Bas et la Grèce, selon les médias locaux.

Selon une source autorisée interrogée par Medias24, "les démarches des représentations diplomatiques et de réinstallation des diplomates sont en cours" dans les deux pays. De son côté, Yabiladi indique que l’ambassade marocaine en Iran est appelée à rouvrir ses portes "dans les prochaines semaines", selon un membre du ministère des Affaires étrangères marocain.

Les relations diplomatiques entre la République islamique et le royaume avaient été interrompues en mars 2009 de manière unilatérale par le Maroc. Officiellement, Rabat contestait la vision d’un haut responsable iranien qui avait déclaré que l’Etat du Bahreïn était "la quatorzième province iranienne". En solidarité avec le petit Etat du Golfe, le Maroc avait alors rompu tous ses liens.

Selon le quotidien français Le Monde, qui avait mis la main en 2010 sur un câble diplomatique publié par WikiLeaks, l’Arabie saoudite aurait également fait pression sur le royaume "dans sa stratégie globale d’opposition à l’influence iranienne".

Un rapprochement entre les deux pays a déjà eu lieu en février 2014, lors d’une rencontre entre le prince Moulay Rachid et le président du parlement iranien, Ali Larijani. En août dernier, lors de la fête du trône, le président iranien avait souhaité "qu’une nouvelle page s’ouvre" entre les deux pays.

Retrouvez les articles du HuffPost Maroc sur notre page Facebook.