TUNISIE
22/11/2018 18h:59 CET

À la rencontre d'Imen Guelbi Ben Saidane, la dessinatrice de mode et femme d'affaires tunisienne qui s'est imposée dans le Fitness wear aux États-unis (INTERVIEW)

L'industrie textile tunisienne brille aux États-unis.

Fondatrice de la marque de Fitness wear, Fashino, fabriquée en Tunisie et exportée vers les États-unis, Imen Guelbi Ben Saidane, talentueuse dessinatrice de mode tunisienne s’est imposée en tant que femme d’affaires à Atlanta en Géorgie, aux États-unis.

Elle revient pour le HuffPost Tunisie sur son parcours. Interview.

 

HuffPost Tunisie : Parlez-nous de vous, votre parcours, vos études...Quand et comment a commencé votre passion pour la mode?

Imen Guelbi Ben Saidane : Je viens d’une famille très attachée à l’art. Pionnier dans l’événementiel, mon père avait créé une des premières agences de communication à Tunis en 1972.

Il était également très doué en calligraphie arabe. Quand j’étais jeune, j’ai eu la chance de le suivre et de le regarder créer de magnifiques œuvres d’art avec de l’encre noire et un crayon en forme de bambou.

Ma mère était toujours là pour m’encourager à dessiner et poursuivre mon amour pour la mode. Elle avait l’habitude d’acheter de petits morceaux de tissu pour que je puisse créer une nouvelle garde-robe pour mes Barbie.

Et puis, il y a mon frère aîné qui m’a permis de pratiquer ma passion pour le graphisme, en achetant notre premier Imac et une tablette numérique de dessin. Je lui dois tellement! C’est lui qui m’a appris tout ce que je sais maintenant sur Adobe et les outils de conception 3D.

Avec tout cela gravé dans mon passé, je ne doutais pas que l’art et la mode allaient être ma carrière. J’ai obtenu mon diplôme en design de mode avec mention honorifique d’Esmod International. Après avoir déménagé au Canada, j’ai décidé de développer mes connaissances en art et d’étudier plus en profondeur. En 2005, j’ai obtenu un diplôme en art et design de l’Université du Québec à Ottawa. J’ai également étudié le marketing de la mode à Lasalle Canada.

J’ai ensuite fondé fashino.net, l’un des premiers studios de création de mode au monde proposant des lignes de vêtements confectionnées dans un avatar en 3D. J’ai livré avec succès de nombreux projets de design de mode pour des clients du monde entier. Ce fut l’une des meilleures expériences de ma vie: pouvoir aider les clients à concrétiser leurs rêves d’entreprise et à donner vie à leur marque.

Fashino a également proposé des services de sous-traitance, ce qui m’a amené à explorer davantage l’industrie textile en Tunisie. J’ai réussi à convaincre quelques clients de fabriquer en Tunisie leurs lignes de vêtements, ce qui a été une grande réussite en raison du défi de prix et de langue auquel ils étaient confrontés. J’étais dans une bonne position et parler couramment l’anglais et le français m’aidait dans ma carrière.

Vous considérez-vous plus comme une femme d’affaires ou une artiste?

Je me considère les deux, notamment avec plus de maturité dans l’aspect artistique.

De nos jours, pour réussir dans ce secteur de la mode très concurrentiel et avec la mondialisation, vous devez maîtriser ces compétences en Affaires, Marketing Digital & Hors ligne, Ventes, et Innovation.

Si vous n’avez aucune compétence en affaires, dans l’élaboration d’un business plan, dans la négociation d’un contrat, ou encore dans la façon de convaincre une banque de vous accorder un prêt, vous ne pourrez pas voir votre entreprise se développer.

Vous pouvez avoir le produit le plus innovant avec la qualité la plus incroyable, si vous ne savez pas comment commercialiser votre produit, personne ne le connaîtra. Vous devez pouvoir vendre votre produit.

Certaines marques “vendent de l’air” parce qu’elles ont de solides arguments pour vous convaincre “d’acheter de l’air”, air que vous obtenez gratuitement. Mais vous voulez le leur acheter car ils vous ont donné de bons arguments.

L’innovation joue un rôle important dans le succès de toute marque et est essentielle à sa survie à long terme et à sa capacité à satisfaire les exigences des générations actuelles et futures. Chaque génération apporte son propre défi, mais toutes chercheront finalement de l’innovation.

Pour ceux qui ne connaissent pas votre marque, comment présenteriez-vous Fashino?

Fashino est maintenant une marque de Fitness et Athleisure qui s’adresse principalement à des clients américains. En optant pour une plateforme de commerce électronique, nous pouvons attirer plus d’un segment géographique.

La plupart de nos produits contiennent l’un des meilleurs tissus lycra, de fabrication italienne, conçus pour l’industrie du fitness. Nos produits ont été testés par des danseurs, des entraîneurs physiques et des professeurs de yoga qualifiés. Nous voulons nous assurer d’offrir les meilleurs produits à nos clients. En les essayant et en testant le comportement et l’endurance des tissus, nous sommes sûrs d’offrir un produit unique et haut de gamme.

Fashino a plus de 10 styles uniques et exclusifs avec chacun une touche singulière et un concept unique en édition limitée. Nous avons mis l’accent sur la qualité, car nous croyons que, lorsque vous vous entraînez, vous devez vous sentir à l’aise, détendu et libre dans n’importe quel mouvement que vous effectuez.

Après avoir conçu des lignes de vêtements pour des clients du monde entier, originaires d’Hawaï, d’Australie, d’Espagne, d’Italie, de Dubaï et principalement d’Amérique du Nord, j’ai décidé qu’il était temps de créer ma propre marque.

Après 2 années d’études de marché approfondies, d’études des tendances, du comportement des acheteurs et des besoins du marché, j’ai constaté que le secteur de la condition physique manquait d’innovation.

J’ai donc commencé à prendre des cours de cardio et de danse dans le gymnase de mon quartier, à Atlanta, et à poser des questions à des personnes qui participaient à ces cours, notamment des cours de Zumba, de Hip-Hop, de Hiit et de body + abs. Toutes les femmes se plaignaient de produits de mauvaise qualité, souvent coûteux, et ne se sentaient pas distinguées ou originales lorsqu’elles portaient une tenue de sport.

À l’issue de mes recherches, j’ai fini par constater que les femmes qui s’entraînent étaient à la recherche d’innovation, de qualité, de polyvalence,  et de durabilité.

J’ai alors entrepris de lancer Fashino la marque de Fitness et Athleisure. Il était difficile de proposer une ligne de vêtements qui réponde à tous les critères souhaités par la génération X et la génération Y, tout en restant au fait des tendances de la mode et des demandes des clients.

Après 4 à 5 mois de brainstorming et de croquis, le concept de ma ligne était né, et opérationnel.

Avoir les compétences nécessaires pour concevoir ma ligne de vêtements en avatar 3D, m’a certainement aidé à comprendre et à visualiser à quoi elle ressemblera une fois fabriquée. Il m’a donc fallu chercher un fabricant qui puisse comprendre ma vision des choses, et n’aura aucun problème à concrétiser mon concept.

J’ai ensuite choisi de produire en Tunisie, malgré tous les défis que j’étais sur le point de relever et malgré le fait que les fabricants de textiles tunisiens facturent bien plus que les Asiatiques ou les Indiens. J’étais prête à relever le défi et à fabriquer Tunisie. Et j’ai bien fait, parce que la qualité fournie par mon fabricant était impressionnante.

C’est ainsi que Fashino a vu le jour.

 

Quelle est la difference entre fashino.store et fashino.net ?

Fashino a commencé en tant que société de services spécialisée dans la mode et la conception au Canada en 2005. Via notre plate-forme en ligne fashino.net, les clients ont pu choisir n’importe quel service de design de mode et entrer en contact avec nous. Nous avons été les premiers en Amérique du Nord à intégrer la technologie 3D au design de mode. Lorsque nous fournissons une ligne de vêtements à nos clients, nous veillons à ce que leurs créations soient parfaitement conçues en procédant à une longue période de réflexion avec le client, à la recherche de marchés et de tendances, à une analyse des tissus et des couleurs (Pantone principalement) et à un suivi hebdomadaire avec le client.

Fashino. magasin ou Fashino LLC est une évolution de fashino.net, et est une marque qui s’adresse au secteur du fitness et des sports.

Fashino LLC à travers fashino.store propose des vêtements de fitness haut de gamme que les clients peuvent acheter partout dans le monde grâce à notre plateforme de commerce électronique.

 

Vous vous êtes spécialisée dans des vêtements de fitness qui sont aussi des maillots de bain? Pourquoi avez-vous choisi ce type de produits?

L’unicité de la marque Fashino est sa polyvalence. En proposant une tenue multi-fonctions, d’entraînement et de natation, Fashino se distingue des foules.

Les gymnases ont souvent leur propre espace piscine et les clients sont toujours à la recherche d’idées pour optimiser leur entraînement en un minimum de temps, soit ils s’entraînent à l’heure du déjeuner ou ont un horaire à respecter.

Les gens sont toujours occupés par ici et si vous créez un produit qui les aide à gagner ne serait-ce que 2 ou 5 minutes, ils sont preneurs.

Le choix d’un tissu résistant au chlore était donc un ingrédient essentiel de Fashino. Nos clients peuvent porter tous nos soutiens-gorge de sport comme une pièce de maillot de bain. Notre client peut donc suivre son cours de cardio-training, s’entraîner ou courir à la piscine ou à la plage sans avoir à se soucier de changer de vêtements.

L’exclusivité ajoute une grande valeur à Fashino puisque nous proposons des conceptions exclusives fabriquées en 100-200 unités pour une édition limitée. Cela nous aide à cibler la génération des millenials qui recherche toujours l’unicité et l’exclusivité.

Nos produits garantissent également une protection contre les rayons UV nocifs.

Je parle constamment à mes clients pour leur demander s’ils ont des problèmes ou s’ils sont satisfaits de leur produit. Sur Instagram, nous recherchons de vrais adeptes avec lesquels nous interagissons. Il est important pour une marque comme Fashino d’avoir une âme et d’avoir un impact positif sur la vie de la femme.

Il y a sûrement d’autres pays où la production serait moins chère. Pourquoi avoir choisi de produire en Tunisie et d’exporter aux États-Unis?

Tous les pays pionniers de l’industrie textile fabriquent à des prix très bas, souvent de haute qualité. J’ai eu la chance de travailler avec des fabricants en Inde et en Chine, mais je n’étais pas satisfaite de la qualité qu’ils m’ont fournie.

Cependant, j’ai été étonnée de la rapidité avec laquelle ils communiquent les prix et répondent à toutes les préoccupations et questions.

Les fabricants chinois et indiens sont disponibles presque 24/24h et peuvent communiquer avec vous en utilisant n’importe quel outil de communication et applications. Rien ne les empêchera de gagner la confiance de leurs clients.

Certains d’entre eux ont même offert des prototypes gratuits pour une commande minimale de 100 unités si la qualité est satisfaisante.

Cependant, la principale différence entre la Tunisie et les autres pays du monde, du moins pour le secteur du textile, réside dans la qualité de nos offres et notre main-d’œuvre qualifiée.

L’industrie textile tunisienne a été principalement arbitrée par l’Europe, ce qui a eu une incidence sur la qualité de nos services, car les marques européennes ont toujours eu de grandes attentes en matière de qualité.

En lançant ma ligne Fitness, j’avais déjà choisi la Tunisie pour la fabrication, malgré le fait que des milliers de courriels, d’appels Skype, de lettres, de messages WhatsApp et Viber de fabricants chinois et indiens m’étaient parvenus.

L’exportation aux États-Unis s’est faite naturellement car Fashino LLC est une marque 100% américaine basée à Atlanta. Je vis aux États-Unis depuis plus de 7 ans maintenant et en Amérique du Nord depuis plus de 14 ans. Ma vie est à Atlanta en Géorgie et mon entreprise ne pouvait que naître ici.

Vendre aux Etats-Unis un produit 100% tunisien représente selon moi un grand succès pour la Tunisie. Je me suis battu avec acharnement malgré les nombreux défis liés à l’exportation, principalement à Tunis.

Je ne regrette pas mon choix et je suis prête à le refaire. Chaque fois que je vois l’étiquette sur ma marque «Made in Tunisia», je me sens fière.

Avez-vous eu le soutien du gouvernement tunisien? Y a-t-il eu des difficultés avec les procédures administratives en Tunisie?

J’ai eu beaucoup de difficultés à exporter mes vêtements vers les États-Unis.

J’ai envoyé des centaines de courriels à l’UTICA, à la Fenatex, à l’API, à la douane tunisienne, ou encore au ministère de l’Artisanat, etc.. La plupart de ces courriels m’avaient été retournés. J’ai également reçu des emails de confirmation de réception, mentionnant qu’une suite à ma demande sera faite, mais il ne s’est rien passé.

C’était frustrant pour moi en tant que tunisienne, et ce qui était encore plus frustrant, c’est de me mettre à la place d’une marque étrangère qui aimerait fabriquer en Tunisie. Ce sont des questions fondamentales et nous devrions avoir accès à une plateforme avec toutes les informations relatives à l’industrie textile. Aucune entreprise ou institution n’était disponible via les canaux de communication habituels, comme par exemple Skype.

J’ai essayé de rechercher des fabricants par l’intermédiaire de la Fenatex. J’ai même appelé la plupart de ces organisations et j’ai dû traiter avec des personnes qui n’avaient pas de réponse claire.

Enfin, après avoir essayé de trouver la réponse par le biais de nombreux canaux réguliers, j’ai décidé de me rendre à Tunis et payer un billet pour aller chercher de simples informations qui auraient dû être disponibles à distance et obtenues gratuitement.

J’ai visité de nombreux fabricants dans différentes régions de la Tunisie, de la capitale à Sousse en passant par Ksar Hlel et Monastir. J’ai été rejetée par la plupart d’entre eux, et aucun fabricant ne voulait traiter avec une nouvelle marque, surtout si la marque est nord-américaine en raison de la barrière de la langue et des défis à l’exportation.

C’est alors que j’ai commencé à repenser ma stratégie de fabrication à Tunis et ma frustration a grandi et j’étais sur le point d’abandonner.

Cependant, j’ai décidé de continuer à essayer d’entrer en contact avec les studios de design de Tunis et j’ai eu la chance de retrouver Mme Masmoudi, propriétaire d’un studio de modélisme à Tunis, qui m’a dirigé vers les canaux appropriés pour trouver un fabricant. Grâce à son introduction, j’ai finalement rencontré un fabricant qui a pris ma marque à bras ouverts et qui était très heureux de travailler avec moi.

C’était tout un défi et il m’a fallu un an pour enfin trouver LE fabricant.

Ensuite, un nouveau défi s’était montré: Comment exporter aux États-Unis.

Cela m’a pris 5 mois pour comprendre cette étape importante. L’information était encore une fois le principal obstacle. Étant à l’étranger, ma seule ressource est Internet, mais aucune information n’était disponible. Mon fabricant avait alors fini de fabriquer ma ligne de vêtements alors que je cherchais encore un moyen pour l’exporter. Le besoin de trouver la réponse était alors plus qu’urgent.

À ce moment-là, j’ai décidé de me renseigner auprès des centres d’importation et d’exportation d’ici. Ils m’ont mis en contact avec un exportateur de fret qui m’a permis de réaliser enfin mon rêve.

Ils ont été serviable, compréhensifs et très flexible quant aux prix. Mon transitaire à Atlanta s’est occupé de toute la paperasse,et ma marchandises s’est retrouvée à Atlanta en 24 heures! J’étais heureuse et soulagée de trouver ici, aux États-Unis, un transitaire qui prenait soin de ma marque et de l’exportation de bout en bout, mais j’étais triste d’avoir perdu beaucoup de temps à chercher la réponse à Tunis.

J’ai également essayé d’entrer en contact avec certains représentants du gouvernement tunisien aux États-Unis, et leur ai expliqué l’importance et l’impact positif de mon projet pour l’industrie textile en Tunisie ainsi que pour le secteur de la mode. Malheureusement, ils ne m’ont fourni aucune aide, aucune information et, ironiquement, ils ont cité toutes les raisons pour lesquelles je devrais probablement essayer de fabriquer ailleurs, comme en Inde, car il n’y avait pas d’accord de libre-échange entre la Tunisie et les États-Unis et que j’étais sur le point de payer énormément de frais de douanes.

Trouver les informations relatives à la fabrication en Tunisie a été un défi. Exporter a été un stress énorme pour moi. Personne ne savait combien je devais payer, comment fonctionnaient les procédures, etc..

S’il est difficile pour un Tunisien de trouver une réponse, imaginez pour quelqu’un qui ne parle pas la langue, qui ne comprend pas comment le système fonctionne et qui a des centaines de meilleures offres ailleurs.

Quelle est votre clientèle cible?

Nous ne ciblons que les femmes, principalement des femmes actives et âgées de 20 à 60 ans. Les Millenials constituent cependant l’essentiel de notre cible.

On cible également les magasins de fitness, les entraîneurs de fitness, les centres de danse, et bien sûr les femmes sportives qui se rendent régulièrement à la gym.

Galerie photoLes influenceuses et mannequins qui ont posé pour Fashino Voyez les images

 

Pourquoi avoir basé votre entreprise à Atlanta?

Choisir Atlanta comme base pour Fashino LLC s’est fait naturellement. C’est chez moi aussi et c’est ici que je vis. La Géorgie a une culture très diversifiée et est ouverte à toutes les nouvelles idées. L’énergie positive que je ressens à Atlanta et qui provient d’amis, de clients et de personnes lambda que je rencontre au gymnase m’a inspirée pour lancer Fashino.

Les gens sont tellement accueillants qu’ils sont connu par ce qu’ils appellent  “l’hospitalité du Sud”. Cela me rappelle beaucoup Tunis.

Je me sens chanceuse d’être entourée d’amis venant de différentes régions du monde, qui m’aident chaque jour de par leur temps, leurs connaissances et leurs conseils.

Atlanta a une telle énergie positive qu’elle ne vous donne pas le choix que de réussir. Même si vous savez que créer une marque et trouver votre clientèle sur ce marché très concurrentiel sera un défi, vous savez qu’à la fin, cela en vaut la peine!.

Ayant fait des études en Marketing, comment définissez-vous les besoins de vos clients pour pouvoir y répondre?

J’ai pu créer une marque car j’ai étudié le marketing. Sans connaissances en marketing, une marque ne peut pas réussir. Chaque produit et marque doit connaître son marché de niche, étudier ses clients potentiels, y compris son comportement et ses habitudes d’achat. L’originalité, l’idée et l’innovation d’un produit dépendent à 100% du comportement du client et des exigences du marché.

Il ne faisait aucun doute que je devais mettre au travail ce que j’avais étudié et maîtrisé et faire converger toutes ces connaissances pour créer un produit unique qui aurait une chance de réussir.

Le marketing est également important lorsque vous essayez de vendre votre idée à des investisseurs en capital et à des investisseurs providentiels. Si vous ne savez pas à qui vous vendez et comment vous allez vendre (via quels canaux et quelles plateformes), aucun investisseur ne vous donnera les fonds nécessaires pour démarrer votre entreprise.

Je l’ai toujours dit, vous pouvez vendre des bulles à des singes si vous savez comment convaincre le singe que les bulles sont aussi savoureuses que des bananes.

Vous produisez des vêtements de haute qualité, ce qui implique des prix relativement élevés. Envisagez-vous de commercialiser des produits plus abordables?

La qualité supérieure est synonyme de prix élevés à coup sûr, et les prix élevés différencient les marques les unes des autres et font que les meilleures réussissent et brillent plus que les autres.

Porsche, par exemple, a été conçue avec en tête un segment de clientèle bien précis: les femmes et les hommes riches et jeunes passionnés par les voitures de luxe. Pourtant, ils vendent dans une édition limitée et gagnent une grande partie du marché des voitures de luxe aujourd’hui.

Nous voulons que Fashino soit placée dans le segment des vêtements de luxe Fitness et Athleisure, car nous offrons des produits de haute qualité, polyvalents et innovants.

La stratégie consistant à proposer des designs exclusifs pour notre ligne Main/avant-garde Relentless implique de produire de faibles quantités, chose qui est généralement rejetée par les fabricants dans le monde entier et en particulier en Tunisie. L’industrie textile tunisienne est réputée pour produire en très grande quantité et tout fabricant vous poussera à en produire plus et n’acceptera pas de fabriquer moins de 1000 unités au moins par modèle.

À l’avenir, Fashino continuera à proposer des modèles exclusifs dans une édition limitée. Plus notre portefeuille de clients se développe, plus nous allons faire évoluer notre capacité de production, tout en restant fidèles à notre stratégie d’exclusivité. Par exemple: Notre marché direct pour l’instant est l’État de Géorgie et la Floride. Si nous essayons de nous développer, nous en produirons davantage: au lieu de 100 unités par création, nous passerons à 500 unités.

Cependant, Fashino créera une ligne de sous-vêtements offrant un choix plus diversifié de couleurs, de styles et de motifs. Nous allons cibler le public jeune et la communauté LGBT. Nous nous attendons à commencer à un minimum de 1500 unités par conception. Cette ligne de sous-vêtements aura un prix plus compétitif.

Comment feriez-vous avec un jeune designer qui a du talent et qui veut lancer sa propre marque? Le soutiendriez-vous?

Je suis toujours prête à aider les jeunes créateurs désireux d’apprendre et ayant une bonne capacité d’écoute. En apprenant aux États-Unis, j’ai appris qu’une capacité d’écoute est de loin la meilleure que vous puissiez acquérir dans votre vie. Si vous êtes prêt à écouter, apprendre et vous améliorer, le succès de votre vie et de vos affaires suivra.

J’ai eu le privilège d’avoir un excellent mentor qui m’a guidé durant le démarrage de mon entreprise et m’a montré comment améliorer mes compétences en communication et être professionnel à tout moment, quelle que soit la difficulté de la situation. Il est également mon investisseur tacite, ce qui complique encore les choses, car j’ai le sentiment que je dois beaucoup à cette personne et qu’il faut qu’il soit absolument fier de son «apprenti».

J’aimerais donner en retour et aider les designers ou les jeunes entrepreneurs à la recherche de conseils et de mentorat. Je suis très passionnée par ce que je fais et je crois au partage d’expérience et de connaissances.

Depuis le lancement de Fashino, j’ai eu beaucoup de défis à relever, mais avec persévérance et patience, j’ai pu les surmonter et apprendre de chaque moment difficile.

Je suis ouverte à l’idée d’organiser un événement Open Question à Tunis avec de jeunes designers et entrepreneurs qui souhaitent en savoir plus sur la manière de démarrer avec succès une activité en ligne, sur l’exportation, sur les défis et sur la manière de les résoudre.

Songez-vous à vous développer en Tunisie ?

Je voudrais d’abord mûrir en Amérique du Nord et commercialiser notre technique de fabrication unique en Tunisie. Si l’occasion se présente, je serai certainement ouverte à discuter et à explorer le démarrage d’une franchise de Fashino en Tunisie.

Le meilleur moyen serait de concevoir une ligne pour une marque locale connue à Tunis, comme nous le faisons ici. Cela nous donnera également l’occasion de travailler aux côtés d’une marque tunisienne, de partager nos connaissances et notre expérience, et de faire développer Fashino en Tunisie.

Imen Guelbi Ben Saidane a déjà été l’invitée de Business X Radio à Atlanta pour une interview durant laquelle elle a parlé de sa success story et de sa marque Fashino.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.