TUNISIE
16/07/2018 14h:09 CET

Interview de Caid Essebsi: "Le président de la République a perdu le contrôle de la situation" selon Al Joumhouri

Selon Al Joumhouri, le contenu de l’interview vient montrer “la profondeur de la crise politique actuelle” et “l’effritement du pouvoir”.

FETHI BELAID via Getty Images

Le parti Al Joumhouri a affirmé lundi dans un communiqué que “le président de la République a perdu le contrôle de la situation” après avoir appelé le chef du gouvernement à démissionner ou à se soumettre à un vote de confiance à l’Assemblée des représentants du peuple (ARP), et ce suite à l’interview accordée par Béji Caid Essebsi à la chaine privée Nessma, dimanche.

Selon Al Joumhouri, le contenu de l’interview vient montrer “la profondeur de la crise politique actuelle” et “l’effritement du pouvoir”.

Le parti estime que Béji Caid Essebsi aurait pu, au lieu d’appeler le chef du gouvernement à se présenter devant l’ARP, prendre lui-même l’initiative de demander un vote de confiance au gouvernement Chahed comme le prévoit l’article 99 de la Constitution.

Al Joumhouri regrette également le soutien du président de la République à Nidaa Tounes,  le présentant “comme une victime”. Cela va à l’encontre de la Constitution a estimé le parti.

Sur la forme, Al Joumhouri s’est dit étonné que le président de la République ait choisi “une chaine privée, connue pour son manque de neutralité et la violation des règles du travail journalistique, et son rôle dans les conflits à l’intérieur et à l’extérieur du pouvoir” estimant que Béji Caid Essebsi aurait dû parler sur une chaine publique.

Le parti a appelé à une initiative nationale pour sortir le pays de la crise en mettant en place capable d’assurer un certain ”équilibre politique” jusqu’aux prochaines élections.

 

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.