ALGÉRIE
08/06/2018 13h:15 CET

Interpellé par les travailleurs du complexe pétrochimique de Skikda, Ould Kadour promet d'étudier leurs doléances

Ould Kaddour, a rassuré les travailleurs sur la prise en charge de leurs doléances. Celle-ci, a-t-il affirmé, faisait partie des priorités de l’entreprise

Lamine Chikhi / Reuters

Les doléances des travailleurs du complexe pétrochimique de Skikda sont une priorité pour le PDG de Sonatrach. En visite à Skikda où il devait expliquer la stratégie de la compagnie pour l’horizon 2030, Abdelmoumen Ould Kadour a été confronté à la colère des travailleurs du complexe qui se plaignaient notamment de l’injustice et du peu de transparence.

Ould Kaddour, a rassuré les travailleurs sur la prise en charge de leurs doléances. Celle-ci, a-t-il affirmé, faisait partie des priorités de l’entreprise.

Le PDG de Sonatrach a expliqué à ses interlocuteurs qu’il recevait énormément de plaintes liées à l’injustice subie par les travailleurs. Il a assuré qu’il fera tout pour plus de transparence et de justice permettant d’informer les travailleurs et l’opinion publique au fur et à mesure que les choses évolueront. 

Il a affirmé que dans son ambition de  faire “figurer Sonatrach parmi les cinq plus grandes sociétés pétrolières d’ici 2030”, il est conscient que sa stratégie “ne se concrétisera qu’à travers le développement du facteur humain qui représente une des priorités stratégiques et centre d’intérêt de Sontrach”.

 “Avec la confiance entre les travailleurs, leurs responsables et les partenaires de la société, la société parviendra à réaliser ses objectifs”, a indiqué Ould Kaddour. Il affirmera, dans le même sillage, qu’“un travail colossal a été accompli depuis une année au niveau de Sonatrach”

L’année en cours sera celle “de la réforme globale axée sur la ressource humaine sans négliger les autres activités”, a-t-il encore souligné.

Loading...