16/07/2019 16h:37 CET | Actualisé 16/07/2019 16h:37 CET

Internet: la navigation des Marocains passée au crible

Les achats en ligne s'installent dans nos habitudes.

dusanpetkovic via Getty Images

TECHNOLOGIE - Dans un rapport publié lundi 15 juillet, l’Agence nationale de réglementation des télécommunications au Maroc (ANRT) fait le bilan de son enquête annuelle concernant l’utilisation d’Internet dans les ménages marocains. 

Le e-commerce en progression

L’agence s’est particulièrement intéressée à la place grandissante du e-commerce dans nos habitudes.

On y apprend notamment qu’entre 2016 et 2018, l’utilisation du commerce en ligne a augmenté de 21,3%, passant de 11,7% en 2016 à 14,2% en 2018 et que près de 50% des Marocains ayant passé commande en ligne l’année dernière l’ont fait entre 2 et 5 fois.

Les vêtements représentent environ 70% des achats effectués sur Internet au Maroc, loin devant le paiement des factures (30%), les produits cosmétiques (29%), les voyages (28%) et les appareils informatiques (22%). 

Un choix qui continue de séduire de plus en plus d’usagers, qui confient pour 67% d’entre eux faire leurs achats à condition que la marque et le site soient tous les deux reconnus. Pourtant, parmi les raisons qui poussent les plus réfractaires à ne pas commander en ligne, ils sont 56,7% à expliquer préférer les achats en personne, et 48% à ne pas faire confiance aux plateformes Internet. 

Les réseaux sociaux, titans d’Internet

Les réseaux sociaux n’en finissent plus de grandir. Au Maroc, ils réunissent 20 millions d’utilisateurs, et 80% d’entre eux disent s’en servir tous les jours. Le plus utilisé d’entre eux est l’application de messagerie instantanée WhatsApp, à 96,5%, suivie de près par YouTube (90,6%) et Facebook (88,4%). Viennent ensuite Instagram, Snapchat et Twitter, utilisés chacun quotidiennement par 44%, 39% et 21% des usagers respectivement. 

Dans son étude, l’ANRT estime que plus de la moitié des Marocains passent en moyenne une heure de leur journée sur les réseaux sociaux, alors que 6% des usagers confient y passer plus de 4h quotidiennement. 

Un léger sursaut de la téléphonie fixe

Contre toute attente, 2018 a marqué un sursaut de l’équipement en téléphonie fixe dans les ménages marocains. Si depuis 2010, les ménages équipés en ligne fixe sont passés de 39 à 19%, en 2018, ce chiffre est légèrement monté à 21,8%. Une hausse qui s’explique en grande partie par la nécessité d’avoir une ligne fixe pour bénéficier de l’Internet haut-débit (ADSL).