TUNISIE
18/10/2018 09h:03 CET | Actualisé 18/10/2018 11h:02 CET

Intempéries en Tunisie: Le point sur la situation

L'Institut National de la Météorologie appelle à la prudence.

Facebook/ Radio Gafsa إذاعة قفصة الصفحة الرسمية

Les pluies intenses ont redoublé d’intensité dans plusieurs gouvernorats du pays dans la nuit du mercredi au jeudi, entrainant de nombreuses pertes humaines et matérielles.

Le gouvernorat de Kasserine, le plus touché

En raison des fortes précipitations, la suspension des cours se poursuivra jeudi toute la journée dans tous les établissements publics et privés dans le gouvernorat de Kasserine, annonce le commissariat régional de l’éducation mercredi soir dans un communiqué publié sur la page officielle du gouvernorat sur Facebook.

Le commissariat précise que cette décision a été prise sur la base des prévisions météorologiques, par souci de prévention et de garantie de la sécurité des élèves et de tous les membres du corps éducatif dans la région.

“Cette suspension des cours a été convenue lors d’une réunion tenue au siège du commissariat régional de l’éducation en coordination avec les autorités régionales alors que tous les directeurs des établissements éducatifs en ont été informés et invités à se conformer à cette décision”, ajoute le communiqué.

Le commissariat régional de l’éducation à Kasserine avait annoncé dans la journée du mercredi la suspension des cours pour le reste de la journée dans l’ensemble des établissements scolaires à cause des intempéries.

Un homme est mort, mercredi, emporté par l’Oued Skhirat à Fernana et une autre personne est portée disparue à Laayoun, a également indiqué la protection civile.

Le corps du défunt a été repêché et les recherches se poursuivent pour trouver l’autre individu qui était à bord de sa voiture emportée par l’oued Skhira dans la délégation de Laayoun.

Par ailleurs, une partie du pont de l’Oued Saboune dans la délégation s’est effondré suite aux quantités importantes de pluies enregistrées dans la région où la circulation a été interrompue au niveau de plusieurs routes.

De grandes quantités de pluie ont été enregistrées durant les dernières heures au gouvernorat de Kasserine notamment à Mejel Bel Abbas (100 mm), Hassi Ferid (58 mm), Feriana (56 mm) et Kasserine (46 mm).

Plusieurs maisons ont été inondées et de nombreuses routes ont été bloquées à cause de débordement des oueds d’El Ouaar, Saboun, Bouhaia, El Atra et Kamour (délégation de Fernana), Karkour et Khamouda (délégation de Foussana) et El Baiir (délégation de Hassi Ferid) suite aux fortes pluies qui se sont abattues sur la plupart des régions du gouvernorat.

 

La direction régionale de la protection civile a mobilisé, en coordination avec la société régionale de transport de Kasserine, deux bus pour l’évacuation et le transport des habitants bloqués notamment à l’avenue Habib Bourguiba et l’avenue 14 janvier à Kasserine ville.

Des unités de l’armée sont intervenues également pour déblayer la route et aspirer l’eau de pluie qui s’est infiltrée dans les maisons avoisinant des oueds.

Le niveau de l’eau a baissé sur plusieurs routes dont la plupart ont été dégagées et le trafic s’est rétabli à l’exception de certaines routes à Majel Bel Abbas, Feriana, Sbeitla et Laayoun.

La commission régionale de lutte contre les catastrophes naturelles est réunie de façon permanente au siège du gouvernorat pour suivre la situation et décider les mesures d’intervention nécessaires.

Un appel à la vigilance a été lancé aux habitants pour éviter de traverser les oueds en crue et suivre les instructions données par les structures de la garde nationale. 

Par ailleurs, le délégué de Laayoun à indiqué d’autre part que des élèves ont été hébergés dans le dortoir du collège et du lycée secondaire après avoir été bloqués en raison de la crue de certains oueds alors que les institutions éducatives, culturelles et de la jeunesse de la localité ont été mises à la disposition de la commission pour héberger les citoyens dont les habitations ont été touchées par les inondations. 

Dans la ville de Kasserine 15 familles ont trouvé refuge mercredi soir dans le dortoir du complexe de la jeunesse en raison des dommages subis à leurs habitations dans la cité Ezzouhour et Aine Khadhra, a indiqué de son côté le directeur de l’établissement Oussma Remili.

Les fortes précipitations ont causé l’effondrement d’un bâtiment de la direction régionale de la santé de Kasserine et l’infiltration des eaux atteignant plus d’un mètre de hauteur dans cet établissement. Les agents de la direction ont pu toutefois évacuer l’eau.

Les intempéries ont endommagé également d’autres établissements éducatifs dans la région, selon l’attaché de presse du commissariat régional d’éducation à Kasserine, Maher Kassemi.

Des habitations à Majel Bel Abbes ont été inondées alors que l’électricité dans la localité de Soula a été coupée après la chute de cinq poteaux électriques, a indiqué le délégué de Majel Belabbes.

“La délégation de Majel Belabbes est complément coupée de ses environs en raison de la crue des oueds qui l’entourent et l’interruption de la circulation”, a-t-il précisé.

Les cours ont également été suspendus dans tous les établissements éducatifs du grand Tunis à savoir dans les gouvernorats de Tunis, Manouba, Ben Arous, et Ariana a annoncé la Commission régionale de lutte contre les catastrophes.

Idem à Nabeul, Le Kef, Siliana, ou encore Sidi Bouzid.

De son côté, le gouverneur de Tunis a affirmé que la protection civile a été mise à rude épreuve dans la soirée du mercredi au jeudi, niant pour l’instant le fait qu’il y ait des victimes dans son gouvernorat.

Pour sa part la Société Nationale des Chemins de fer (SNCFT) a annoncé la suspension du trafic pour les lignes sud du Grand Tunis à cause du haut niveau des eaux au niveau des lignes ferroviaires. La ligne entre Tunis et Erriadh connaitra pour sa part de nombreuses perturbations.

Idem du côté du métro léger où l’ensemble du trafic est à l’arrêt et où des bus ont été affrétés. 

 

Par ailleurs selon la garde nationale, un jeune enfant de 6 ans est mort à Sidi Bouzid, emporté par les eaux.

Plusieurs routes ont également été coupées dans plusieurs gouvernorats. Au total, 42 routes ont été coupées par les intempéries selon la garde nationale. Celles-ci se trouvent à Tunis (1 seule route coupée), Le Kef (4), Kasserine (13), Tozeur (3), Zaghouan (5), Kairouan (6), Siliana (2), Béja (4), Ben Arous (2) et Gafsa (2).

 

Seize d’entre-elles ont pu à nouveau être opérationnelles dans la matinée dont 4 à Kasserine, une à Tozeur, 2 au Kef, 4 à Zaghouan, une à Kairouan, 2 à Béja, une à Gafsa et une à Tunis.

 

De son côté, l’Institut National de la Météorologie a affirmé que la ville de Tekelsa a connait les plus fortes précipitations durant la nuit avec 195 mm enregistrés.

Les pluies continueront aujourd’hui sur le Cap-Bon et dans la partie nord du pays avec des précipitations autour de 70mm. Dans la partie centre et sud du pays, les quantités pluies seront faibles à moyennes.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram