TUNISIE
06/06/2018 08h:38 CET | Actualisé 06/06/2018 14h:57 CET

Instagram explique comment il organise votre fil d'actualité, et nie toutes les accusations à son encontre

Des méthodes qui vous seront très familières.

scyther5 via Getty Images

Tout comme Facebook, le fil d’actualité d’Instagram n’affiche pas les publications chronologiquement. Ceci répond à un algorithme mis au point par les développeurs du réseau social, afin d’optimiser son utilisation, fournir le bon contenu aux bonnes personnes, et rentabiliser encore plus son activité.

Cet affichage, bien qu’il semble aléatoire, suit des algorithmes constamment affinés, et cela est appliqué aussi bien par Facebook, que par Instagram, qui fait lui aussi partie de l’empire de Zuckerberg.

On aurait parfois envie de voir les dernières publications, et pas forcément des publications qui datent parfois de plus de deux ou trois jours. Mais Facebook en a décidé autrement, et a choisi de mettre subtilement à disposition de ses milliards d’utilisateurs un onglet “Le plus récent”, qui reste cependant “caché” et la majorité des utilisateurs ne sont probablement pas au courant de son existence. Cet onglet vous permet d’afficher les publications par ordre chronologique.

Instagram est passé depuis 2016 au même mode d’affichage que Facebook, et l’option de vous laisser le choix d’afficher les publications les plus récentes, bien qu’elle soit indispensable pour certains, n’est tout simplement pas disponible.

Le réseau social vient d’ailleurs de dévoiler comment son algorithme gère votre fil d’actualité, et comment il choisit les publications à vous afficher.

Cela ressemble assez à la politique de Facebook qui avait récemment décidé de privilégier l’affichage des publications de vos amis, dans un souci de lutte contre les “Fake news”. Ainsi, vous aurez remarqué que vos amis apparaissent beaucoup plus que les pages ou les groupes, et surtout plus que les pages d’information.

Pour éclaircir les brumes autour de ce changement de politique, et faire taire les critiques, Instagram a décidé de lever le voile sur le fonctionnement de son algorithme. Il a ainsi convié, le 1er de ce mois, plusieurs journalistes dans ses locaux de San Francisco, afin de leur expliquer comment ça marche.

Et le réseau social n’a pas manqué de vanter l’efficacité de ses nouvelles méthodes.

Selon le site d’information américain spécialisé dans l’actualité des startups Internet, Techcrunch, Instagram affirme qu’après l’adoption de cet algorithme, 800 millions d’utilisateurs de plus, voient 90% du contenu publié par leurs amis.

Toujours selon la même source, le fonctionnement de l’algorithme se base sur une sorte d’apprentissage, qui étudie vos moindres activités sur le réseau social, afin de vous afficher le contenu le plus “adéquat”.

Trois facteurs classiques

Ainsi, le fameux algorithme d’Instagram tourne autour de trois facteurs clés, à savoir l’Intérêt (prédiction des publications à afficher, basée sur votre intérêt pour des publications similaires), la Récence (l’ancienneté de la publication), et les Relations (les personnes desquelles vous êtes le plus proches d’après vos interactions avec ces dernières).

Mais pas seulement ...

S’ajoutent à ces facteurs plutôt classiques que Facebook ou encore les canaux de publicité digitale utilisent déjà depuis longtemps, d’autres critères tout aussi déterminants.

Selon Techcrunch, lnstagram se sert également de la Fréquence de vos accès pour vous afficher les derniers messages en relation avec ce que vous avez consulté lors de votre visite précédente.

Il essaye aussi de déchiffrer le comportement de ses utilisateurs en les départageant entre ceux qui appartiennent à un réseau d’amis restreint, et ceux qui suivent un grand nombre de personnes et de pages. Ceci lui permettra de définir la stratégie d’affichage des publications. Il choisira ainsi entre se concentrer sur des personnes en particulier pour ceux dont le réseau est petit, et afficher le plus de publications possibles de différentes sources, pour ceux qui appartiennent à un large réseau.

D’après le temps que vous passez sur Instagram, ce dernier saura si vous êtes du genre à jeter un œil rapidement, ou alors à prendre votre temps pour parcourir le fil d’actualité. Ceci aide davantage l’algorithme à améliorer son ciblage.

Selon Techcrunch, Instagram ne compte pas revenir à l’affichage chronologique ni mettre à disposition de ses utilisateurs le choix de le faire. Il nie également toute rumeur sur des publications censurées, et affirme ne s’être jamais livré au “Shadowbanning”, qui consiste à sanctionner des utilisateurs leur diminuant leur taux d’atteinte, et donc leur influence.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.