MAROC
26/11/2014 11h:13 CET | Actualisé 26/11/2014 11h:16 CET

Décès dans les inondations : les chauffeurs sont en partie responsables selon le ministre de l'Intérieur, Mohamed Hassad

INONDATIONS - Interpellé lors de la séance des questions orales à la Chambre des représentants, le ministre de l’Intérieur, Mohamed Hassad, est revenu sur le bilan des inondations qui ont fait 36 morts et d’importants dégâts matériels dans plusieurs villes du sud.

La mobilisation générale a pu "sauver 432 personnes qui allaient sans doute y laisser la vie", a-t-il lancé à l’adresse des députés.

S’appuyant sur les niveaux de précipitations dans les villes touchées, notamment Guelmim et Ouarzazate, le ministre attribue le lourd bilan au caractère exceptionnel des pluies, mais pas seulement.

Selon Mohamed Hassad, la responsabilité du drame revient également aux chauffeurs de taxis et d’autocars, qui "ont pris le risque d’emprunter des routes inondées (…) malgré l’alerte météorologique relayée."

Pour finir, le ministre de l’Intérieur appelle les citoyens, en prévision des prochaines averses orageuses, à faire preuve de prudence en prenant toutes les précautions nécessaires. Et un mot pour les chauffeurs : "Ne mettez pas la vie des gens en péril"

Retrouvez les articles du HuffPost Maroc sur notre page Facebook.