ALGÉRIE
21/09/2018 11h:12 CET | Actualisé 21/09/2018 11h:13 CET

Constantine : lancement "incessamment" d’une opération de réhabilitation de l’oued Ziad

L’opération concerne en premier lieu des travaux de curage de l’oued devant permettre aux eaux des crues de circuler sans encombres .

Journal el Bilad/Facebook
Inondations Constantine

Une opération de réhabilitation de l’oued Ziad dont le débordement  et les inondations engendrées ont causé le mort de deux personnes et des dégâts matériels à Constantine, sera “incessamment lancée” a relevé jeudi le chef de l’exécutif local, Abdessamie Saidoune.

L’opération concerne en premier lieu des travaux de curage de l’oued devant permettre aux eaux des crues de circuler sans encombres et devra protéger la population riveraine et le tronçon de la route nationale RN n 27 entre El Menia et la commune de Hamma Bouziane, a précisé le wali en marge d’une sortie de terrain consacrée à l’inspection des opérations d’élimination de la boue et la réouverture de la route de la cité Ahmed Djebli (ex-Kantoli), inondée par les intempéries enregistrés mercredi soir dans cette région.

Des instructions ont été données aux responsables intervenant dans cette opération de coordonner les efforts pour lancer “immédiatement” ces travaux, a ajouté le wali, soulignant que cette mesure a été prise “comme procédure urgente visant la protection de la région d’El kantoli, les citoyens et leurs biens d’éventuelles inondations”.

Le chef de l’exécutif local a également indiqué dans ce même contexte qu’une  commission interministérielle  dépêchée par le ministère de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire allait arriver à Constantine “pour constater et évaluer la situation suite aux intempéries”.

Dès les premières heures de ce jeudi, des équipes d’intervention de la protection civile, des services des travaux publics, ceux communaux, l’OPGI, la Seaco (Société des eaux et de l’assainissement de Constantine) et la Gendarmerie nationale, appuyés par des renforts depuis les villes de Mila et Oum El Bouaghi, s’affairent à nettoyer la zone, enlever la boue et pomper l’eau, a-t-on constaté.

De leur côté, les services du transport ferroviaire ont indiqué à l’APS que des efforts sont déployés pour la réouverture de la voie ferrée desservant Constantine-Annaba, fermée suite aux inondations.

Deux (2) personnes ont perdu la vie et onze (11) autres, coincées dans leurs véhicules au milieu des flots ont été secourues dans les inondations qui ont affecté mercredi la maga-cité Djebli Ahmed (ex-Kantoli), rappelle-t-on.