LES BLOGS
19/04/2019 16h:35 CET | Actualisé 19/04/2019 16h:35 CET

Incendie de Notre-Dame: Pleurer la déchéance d’une grande Dame!

Ce genre d’événement doit être pris pour ce qu’il est: à savoir un drame symbolique mondial hautement humain, et il doit nous faire prendre conscience que personne même pas la pierre n’est infaillible!

Le feu qui a calciné notre Dame de Paris a littéralement calciné les cœurs de l’humanité. Nous avons tous vécu de plein fouet une sorte d’atteinte énergétique à la vue de ce symbole de culture et d’humanité partir en cendres.

À une période où le monde est en déliquescence, du fait de la cupidité des hommes et des politiques véreux, le seul référentiel qui nous restait était:  la culture, le patrimoine, l’histoire, tout cela faisait le lien avec notre passé et le présent et donc était un rappel de nos racines. Elle était le garde fou, la passerelle entre les humains toute coloration et confessions confondues.

Voir une grande partie de cela partir en flamme, a été un phénomène d’une rare violence psychologique, amplifié par les médias et la sinistrose environnante qui sévit en France mais aussi dans le Monde.

Quand notre Dame est à genoux nous le sommes aussi

Il est difficile d’accepter la déliquescence des monuments symboles, surtout quand cela est causé par la négligence et l’irresponsabilité de l’homme moderne.

Homme moderne qui est plus prompt à déconstruire qu’à construire. Car le progrès est aussi la lie de l’humanité, et que la recherche du profit à tout prix (faire des économies et utiliser le progrès pour soi-disant restaurer l’ancien,  ne peut se faire sans la prise de conscience, que  l’ont finit par faire l’économie d’un certain danger) tout était inflammable dans les combles, comment peut ont une seconde, jouer avec ce risque-là?!

Pourquoi mettre des générateurs électriques quand on pouvait juste se contenter de lampe torches?!

850 ans d’histoire en fumée ou presque

Oui je crie ma souffrance mais aussi ma rage de citoyenne de l’humanité.

La force de cette Cathédrale allait au-delà de la religion, nous avons tous pleuré la déchéance de cette grande, toutes confessions confondues. Car Notre Dame était terre d’asile, elle était un mythe populaire glorifié par l’écrit magnifique de Victor Hugo, un monstre sacré de la littérature. Môme nous avons grandi avec Quasimodo et ses amours tourmentés. On a eu mal de cette maltraitance qu’elle a subi.Nous étions impuissants et dans le désarroi et cela fut une mort lente et morale pour nous tous. C’est en cela que ce fut traumatique, assister à une mort non programmée mais inéluctable, et pourtant, elle est encore debout!

Une onde de choc même chez les athées et les non chrétiens

La force de ce monument, était qu’il s’inscrivait comme une passerelle entre les cultures du monde, un lien indestructible à l’épreuve du temps, des batailles, elle avait survécu à tout sauf à la bêtise humaine.

Nous avions le cœur en berne, mardi dernier, comme beaucoup de gens qui étaient en ”état de choc” même parmi les athées et même pour les gens à qui cela ne “représentait que des briques”.

Nous ne pouvons pas ne pas avoir mal face à la déchéance de tant de beauté.

Il nous faut faire le deuil d’une partie de l’histoire.

Mais l’émotion collective et les démonstrations émotionnelles sont encore de mise. Aux alentours de la bâtisse encore noircie de cendres, les gens continuent d’affluer, car il y a ce besoin de communier et les réseaux sociaux font le relais, les dessins, les écrits continuent, et cela aide à faire passer la peine…

Au fond ce drame nous a fédéré malgré nous!

Diversion politique?

J’ai été ulcérée de voir les interventions des Mélenchon, Macron ou JM Le Pen, pourquoi faut-il que les politiques mettent toujours leur sauce et tire la couverture de leur côté?!

Ne nous volez pas notre deuil, nous pleurions un fleuron de la culture et du patrimoine, rien à voir avec vous!

Une diversion politique au moment où la farce du “grand débat” se termine, permettant un simulacre compassionnel de Macron pour rehausser son “capital sympathie”. 

Allons donc la France n’est pas imbécile et son peuple encore moins, les réalités sociales sont et seront toujours là.

Halte à la récupération politique, car c’est indécent!

C’est le patrimoine de l’humanité qui est parti en flammes

Et parce que je veux être juste, et que je ne serai jamais une partisane d’aucun parti politique et que ma seule coloration reste l’amour pour l’humanité et le patrimoine sans frontières,  je pleure aussi tous les bâtiments que l’on a détruit, aussi bien en Libye, au Yémen, en Afghanistan, en Syrie, en Palestine etc et je ne fais aucun distinguo, pour autant, je récuse les discours de haine dans ma région, quand Notre Dame est tombée, il ne s’agissait pas d’une perte pour une religion, il s’agissait d’une perte pour l’humanité entière!

Rappelons que la mosquée al-Aqsa à Jérusalem a brûlé en même temps que Notre-Dame de Paris.

Nous nous appauvrissons et notre histoire contemporaine est encore plus démunie quand elle désintègre les acquis de son histoire. Que laissons-nous à nos enfants? De la haute technologie aliénante et déshumanisée, des briques  minables qui partiront en fumée, là où des monuments comme Notre Dame et tant d’autres ont dignement et valeureusement gagné leur noblesse dans l’autel de la postérité. 

Attention à la polémique sur la restauration de l’édifice!

Notre dame est en cendres mais elle n‘est pas morte complètement, alors j’écrirai restauration, non reconstruction, elle est très atteinte certes, mais elle n’a pas succombé.

Et comme cette noble et belle dame, car je la vois ainsi, comme une femme une battante, une lionne, elle est belle, fière, libre et féminine, elle va se relever (et elle me fait modestement penser à ces femmes lionnes du sud qui tombent et qui se relèvent) car il faut beaucoup de noblesse et de passion pour ne pas succomber au feu de ce qui vous détruit, ce qui vous dévore!

Les femmes ont cette résilience et je crois en NOTRE DAME. Elle a fait notre DRAME ce mardi,  mais elle rejaillira de ses cendres, car elle est RÉDEMPTION.

Je sais qu’à l’heure actuelle, les sommes pharaoniques que les milliardaires bien pensants et politiquement corrects offrent pour la faire revivre, peuvent ulcérer plus d’un, tant la misère sociale est une sombre réalité en France et dans le Monde, pour autant, j’ai besoin de savoir qu’elle renaîtra et que les enfants de mes enfants pourront un jour la visiter à nouveau.

Ce genre d’événement doit être pris pour ce qu’il est: à savoir un drame symbolique mondial hautement humain, et il doit nous faire prendre conscience que personne même pas la pierre n’est infaillible!

À nous de tirer les leçons, à nous donner de devenir humbles à nous de ne plus être égoïstes!

Retrouvez les conseils de Fériel Berraies thérapeute sur son site: www.feriel-berraies-therapeute.com 

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.