MAROC
04/07/2018 16h:25 CET

Inauguration de deux nouvelles usines aéronautiques à Casablanca

L'écosystème industriel se renforce.

AFP via Getty Images
Un employé travaille dans une usine aéronautique à Nouaceur, dans le sud de Casablanca, le 18 février 2013.

INDUSTRIE - Le ministre de l’Industrie, de l’Investissement, du Commerce et de l’Économie numérique, Moulay Hafid Elalamy, a inauguré, mercredi 4 juillet à Casablanca, deux nouvelles usines aéronautiques.

Il s’agit d’un atelier de peinture de STTS, filiale du groupe industriel français Satys et d’une plateforme logistique de la société franco-marocaine de logistique aéronautique (SFML), basés à la zone franche Midparc de Nouaceur.

Dans une allocution, M. Elalamy a fait savoir que la mise en place de ces deux projets vient confirmer le bon développement de l’écosystème STELIA (filiale du constructeur Airbus) à Casablanca, qui avait initié il y a près deux ans un projet de 40 millions d’euros pour la création de 400 emplois directs et 500 emplois indirects, soit un écosystème de 900 emplois.

Depuis le lancement du Plan d’accélération industriel (PAI) en 2014, l’emploi dans ce secteur a progressé de 55%, l’intégration locale a augmenté de plus de 70%, alors que le nombre d’entreprises a crû de 10% par an, soit en moyenne 130 unités, a-t-il fait observer. 

M. Elalamy s’est félicité, à cette occasion, de la mise œuvre de ce projet qui renforcera le secteur de l’aéronautique au Maroc, qui ne cesse de réaliser des résultats “très encourageants”.

Pour sa part, le président de Satys, Christophe Cador, a indiqué que ce nouveau site ayant nécessité un investissement de l’ordre de 2 millions d’euros hors bâtiment (50 emplois à terme), “proposera des solutions compétitives et de qualité pour Airbus avec comme priorité la qualité et la sécurité”.

Après l’ouverture en 2015, d’une salle de peinture sur l’aéroport Mohammed V, en partenariat avec Royal Air Maroc, cette inauguration s’inscrit dans la volonté du groupe Satys de se développer au Maroc, a-t-il relevé.

De son côté, le directeur général de SFML, Abderrahim Ouatas, a affirmé qu’il s’agit d’une joint-venture entre deux leaders dans leur domaine d’activité à savoir les groupes Blondel (France) et Lina Holding (Maroc) visant à offrir des solutions logistiques globales mieux adaptées aux besoins des acteurs de ce secteur.

Ce nouveau-né d’un investissement de 50 millions de dirhams (67 employés) vise à accompagner le développement de l’industrie aéronautique au Maroc. À travers cette joint-venture, le groupe Blondel s’est allié au groupe Lina Holding pour opérer la logistique de Stelia Aérospace Maroc, filiale du constructeur Airbus. En février 2018, SFML s’est installée dans la zone franche Midparc dans une nouvelle unité. 

Le Groupe Satys regroupe les filiales Satys Sealing et Painting, Satys Interiors, Satys Electric et Satys Surface Treatment.