21/02/2019 16h:51 CET | Actualisé 21/02/2019 16h:51 CET

Immobilier au Maroc: comment le digital change la donne

"Avant, si vous deviez acheter un bien immobilier, vous vous tourniez vers le concierge, un semsar, une agence immobilière..."

JGI/Jamie Grill via Getty Images

IMMOBILIER - L’immobilier au Maroc a connu plusieurs phases qui ont bouleversé la sphère immobilière. La première étant la mise en place du système d’enregistrement foncier de l’agence cadastrale qui a permis, en recensant l’ensemble du parc immobilier au Maroc, de structurer le marché et de faire de l’actif immobilier un investissement sûr. La seconde étape a été la bulle immobilière qu’a connue le marché avec la structuration de l’offre et la création de plusieurs nouveaux métiers relatifs au secteur immobilier. Par ailleurs, l’arrivée d’Internet a changé la donne dans le secteur en plus de l’impact du digital sur les usages et les comportements des consommateurs.

Il est vrai que les indicateurs actuels convergent tous vers une situation du marché de l’immobilier assez alarmante. C’est un constat que nous ne partageons pas car nous sommes intimement convaincus que c’est dans des situations aussi particulières que nous avons des opportunités à saisir.

En effet, plusieurs perspectives se profilent à travers une série de mesures en faveur du marché immobilier: l’adoption d’une nouvelle politique urbaine ou encore les taux d’intérêts favorables à l’octroi des crédits immobiliers qui devraient dynamiser la reprise des ventes constatées en janvier 2019. Nous restons donc confiants quant à l’évolution du secteur pour les mois à venir.

L’autre évolution majeure de notre secteur est la place prise par Internet à chaque étape de la relation client. Il y a quelques années, le monde évoluait de manière très locale/offline. Si vous deviez acheter un bien immobilier, vous vous tourniez naturellement vers le concierge, un semsar, une agence immobilière ou encore vous vous rendiez directement dans le quartier qui vous intéresse. Les promoteurs évoluaient également dans ce même environnement: lorsqu’ils avaient besoin de communiquer, ils étaient présents sur les médias classiques qui, au fur et à mesure des années, ont laissé place au marketing digital.

Aujourd’hui, Internet prend le dessus face aux autres médias traditionnels. La population est connectée à 53% dans le monde et le Maroc fait figure de bon élève puisqu’il est au-dessus de la moyenne mondiale en termes de pénétration d’Internet. Cela a naturellement modifié les habitudes de consommation en général et celles liées à l’immobilier en particulier. Par conséquent, pour un professionnel de l’immobilier, être présent sur le digital n’est pas un luxe mais une obligation. Le digital est en effet le moyen le plus efficace pour la génération de contacts qualifiés pour les promoteurs et les agents immobiliers. 

Autant dire que le modèle qui prédominait autrefois accordait peu d’importance au marketing digital et à la recherche des clients. Il suffisait d’être au bon endroit pour que toute la demande de votre zone géographique vienne naturellement à vous sans fournir d’effort particulier.

Maintenant, bienvenue dans la sphère digitale!

Nous sommes dans l’ère de l’information, de l’écoute et de l’interaction. Et cela signifie que les gens se basent en premier sur leurs recherches d’informations sur le web, qui représentent les plus grandes bases de données d’information existantes. A ce titre, la concurrence se joue principalement sur Internet: un promoteur qui n’est pas visible n’est pas votre concurrent principal même si son projet est géographiquement similaire et que la population cible est la même. Pour vous différencier, c’est le digital qui vous le permet.

Par ailleurs, de la même manière que les habitudes de consommation ont évolué, le processus d’acquisition des clients a également changé. Ceci est d’autant plus vrai au Maroc où nous avons un haut niveau de pénétration d’Internet. Le processus de recherche commence, pour tout le monde, par Internet.

En effet, tous les professionnels sont à un clic de distance. Les outils de marketing digital sont donc indispensables pour les professionnels de l’immobilier: les sites d’annonces ou encore un site dédié à son activité qui représentera sa vitrine virtuelle. Les usages des consommateurs ont évolué. L’entreprise se doit d’être réactive: elle doit répondre aux emails en moins de 5 minutes puisque 78% des consommateurs achètent auprès du premier qui répond tandis que les sociétés mettent plus de 5 jours à répondre. Plus qu’être efficace, une utilisation efficiente des outils digitaux s’impose.

Pour conclure, bien plus qu’une opportunité, les nouvelles technologies digitales sont, aujourd’hui, perçues par les professionnels immobiliers comme le levier qui leur permettra de se renouveler et de devenir plus que jamais incontournables.