MAROC
02/12/2014 14h:56 CET | Actualisé 02/12/2014 17h:13 CET

Immigration clandestine: Melilla à nouveau prise d'assaut (PHOTOS)

flickr
Immigration clandestine: Melilla à nouveau prise d'assaut

TENSION- Plus de 600 immigrants ont tenté, mardi 2 décembre, de passer la frontière grillagée séparant le Maroc de l'enclave espagnole de Melilla.

Un premier assaut d’environ 150 immigrants "a eu lieu à 6h45 près du passage frontière de Barrio Chino", selon un communiqué de la préfecture de Melilla. Une trentaine d’entre eux ont réussi à franchir la frontière grillagée.

Dans la foulée, les autorités espagnoles ont déployé un dispositif de sécurité et on fermé le poste frontière piétonnier de Barrio Chino entre le Maroc et l'enclave.

Un autre groupe de quelque 500 immigrants a pu s'approcher de la barrière, avant d'être repoussé par les forces de l'ordre marocaines.

Ce nouvel assaut s'inscrit "dans un climat d'intensification de la pression migratoire sur Melilla", souligne la préfecture de l’enclave.

Rien que pour ces derniers jours, on comptabilise trois autres tentatives de franchir la frontière. C’est ainsi que le 1er décembre, la garde civile espagnole a intercepté une embarcation de fortune transportant 17 immigrants d'origine sub-saharienne dont deux femmes enceintes et deux enfants.

Avant cela, le 28 novembre, dix immigrants d'Afrique subsaharienne avaient réussi à passer la barrière grillagée de Melilla en plein jour. La veille, 500 immigrants avaient tenté en vain de s’approcher de cette frontière.

Les autorités ont enregistré plus de 65 assauts depuis le début de l'année à Melilla, contre 38 en 2013. Plus de 16.000 personnes ont tenté d'accéder à l'enclave espagnole à Melilla depuis le début de l'année et un peu plus de 2.000 y sont parvenues.

Retrouvez les articles du HuffPost Maroc sur notre page Facebook.