MAROC
10/08/2019 10h:51 CET

Immigration illégale et trafic de drogue: 13 personnes arrêtées dans la région de Nador et Oujda

Des voitures, de la drogue et d'importantes sommes d'argent ont été saisies.

DGSN

JUSTICE - Les éléments de la police judiciaire de Nador et d’Oujda ont arrêté treize personnes, dont quatre ressortissants subsahariens et deux Marocains recherchés au niveau national, soupçonnés de liens avec un réseau qui organisait des opérations d’immigration illégale, de traite d’êtres humains et de trafic de drogues dures.

Vendredi 9 août, sept suspects ont été arrêtés dans les villes d’Al Aroui, Selouane, Ben Tayeb et Tiztoutine, et quatre candidats à l’immigration illégale de nationalités africaines ont été interpellés, indique la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué.

Par ailleurs, six voitures et un camion utilisés dans le transport des candidats à l’immigration ont été saisis, ainsi que 93 grammes de cocaïne, deux bouteilles de gaz lacrymogène, six fausses plaques d’immatriculations et d’importantes sommes d’argent en devises nationale et européenne, suspectées d’être des revenus obtenus d’activités criminelles, précise la DGSN.

Six autres suspects ont été arrêtés à Oujda, dont quatre de nationalités africaines, soupçonnés de remplir le rôle d’intermédiaires dans les opérations d’immigration clandestine, poursuit la même source. Ces individus ont été interpellés en flagrant délit d’hébergement de 48 candidats à l’immigration illégale originaires des pays d’Afrique subsaharienne.

Les suspects ont été placés en garde à vue et les recherches se poursuivent pour appréhender d’éventuels complices et déterminer les ramifications et les connections de ce réseau, aussi bien au niveau national qu’international, conclut le communiqué.