MAROC
18/09/2018 19h:02 CET | Actualisé 18/09/2018 19h:08 CET

Immigration clandestine: Enquête sur les annonces diffusées sur les réseaux sociaux

JuanamariGonzalez via Getty Images
Destinée à l'immigration illégale, embarcation de fortune retrouvée sur une plage de Tarifa, en Espagne.

ENQUÊTE - Les annonces pour l’organisation d’opérations d’immigration clandestine diffusées sur les réseaux sociaux n’ont pas laissé insensible le ministère de l’Intérieur. Dans un communiqué parvenu au HuffPost Maroc, le ministère met en garde contre ce genre d’annonce proposant l’immigration illégale à partir des plages du nord du pays et condamne ceux qui les diffusent. Un acte qu’il assimile à une incitation à commettre des actes passibles de poursuites judiciaires.

Le ministère de l’Intérieur souligne ainsi la gravité de la diffusion de tels appels
”visant fondamentalement à induire en erreur l’opinion publique” et précise
qu’“une enquête sera ouverte par les autorités compétentes pour identifier les
responsables (…) et poursuivre toute personne dont la complicité sera avérée”.

Le HuffPost Maroc avait dévoilé, dans une enquête, l’existence d’une page Facebook créée à la fin du mois d’août 2017. Elle incitait en effet les jeunes Marocains à tenter leur chance en Europe en fuyant illégalement le pays, notamment vers l’Espagne.

Suivie par des milliers de personnes, cette page, que nous avions choisi de
ne pas partager, avait publié en deux semaines de nombreux posts poussant les jeunes à quitter le pays depuis les côtes de la région de Nador, moyennant une somme de 7.000 dirhams.

L’annonce du ministère intervient dans un contexte marqué par de nombreuses tentatives de migration illégale, de ressortissants marocains ou subsahariens, à destination des côtes espagnoles. Des tentatives qui trouvent un écho tout particulier sur les réseaux sociaux, où de nombreuses vidéos de ces traversées sont massivement partagées. 

LIRE AUSSI: