MAROC
05/06/2018 13h:37 CET

#Imagine2026: un nouveau projet dévoilé brise les stéréotypes de genre

Et dresse le portrait de trois femmes passionnées de football.

DR

INITIATIVE - #Imagine2026 a dévoilé, ce lundi 4 juin sur les réseaux sociaux, un nouveau projet visant à promouvoir la candidature du Maroc pour accueillir la Coupe du monde en 2026. Il s’agit d’une vidéo qui dresse le portrait de trois jeunes footballeuses de l’équipe Difaa Al Hassani Al Jadidi. Une mise en scène réelle et pleine d’espoir qui brise les stéréotypes de genre.

Le destin de trois femmes réunies par la passion du football

Le projet #Imagine2026 a été lancé en mars dernier par Moulay Hafid Elalamy, président du comité de candidature du Maroc pour l’organisation de la Coupe du monde 2026, dans le but de promouvoir la candidature du royaume en montrant ce que représente le football pour les Marocains.

Après la mise en ligne, le 26 mai 2018, d’un premier projet intitulé “A brief history of Morocco” (“Une brève histoire du Maroc”, ndlr), porté par Marocopédia, l’initiative citoyenne a partagé ce lundi 4 juin une nouvelle vidéo.

Cette fois-ci, il s’agit d’un court-métrage de 2 minutes 34 intitulé “Kawayriat, How Football Changes Girls’ Lives”, et qui dresse le portrait de trois jeunes footballeuses de l’équipe Difaa Al Hassani Al Jadidi. L’idée vient d’une jeune étudiante de 22 ans, Nouha Bazir, qui rêve de voir le Maroc accueillir la plus prestigieuse des compétitions de football.

“Le football leur permet d’exister”

“C’est le portrait de trois femmes issues de milieux complètement différents”, confiait la jeune femme au HuffPost Maroc en mars dernier, lorsqu’elle défendait son projet au cours des sélections finales d’#Imagine2026. “L’une est Sénégalaise, l’autre vient d’un milieu défavorisé et la dernière est entraîneuse. Cette dernière représente un leader pour ces femmes qui partagent une passion commune, celle du football. Le football leur permet de rêver et d’exister dans cette société”.

Cette histoire empreinte de sincérité et d’espoir vient bouleverser les codes. “C’est quelque chose que l’on n’a vraiment très peu vu”, racontait Nouha Bazir. La mise en scène de ces femmes qui vouent une véritable passion pour le football vient une fois de plus démontrer que le ballon rond au Maroc concerne vraiment tout le monde.

Cette seconde parution dévoile un second projet parmi les dix officiellement retenus par #Imagine2026, huit restent donc encore à découvrir.