MAROC
30/04/2018 16h:51 CET | Actualisé 30/04/2018 16h:52 CET

#Imagine2026: Le Maroc sollicite dix jeunes talents pour appuyer sa candidature au Mondial 2026

Sur 600 candidatures reçues, seulement dix ont été choisies.

Tom GAGNOU

MONDIAL 2026 - Suite au lancement, le 17 mars dernier, de l’appel à projets citoyen #imagine2026 par Moulay Hafid Elalamy, président du comité de candidature du Maroc à l’organisation de la Coupe du Monde 2026, l’étape finale intitulée “Pitch Day” a eu lieu samedi 28 avril 2018 au Studio des Arts Vivants de Casablanca.

Après six semaines de compétition et près de 600 candidatures examinées, les 70 derniers candidats ont présenté leurs projets devant un jury composé de plusieurs représentants des secteurs de la communication et des médias. Dix ont été retenus.

Donner plus de force à la candidature marocaine”

C’est sous un soleil radieux qu’ont eu lieu les phases finales de qualifications pour participer à l’événement #imagine2026. Après un appel à projet lancé le 17 mars dernier, pas moins de 600 jeunes esprits créatifs ont proposé leur candidature. Les 30 derniers projets retenus étaient présentés ce samedi au cours du “Pitch Day”.

“C’est initiative lancée pour fédérer tous les esprits créatifs du Maroc et qu’ils soient partie prenante de la candidature pour le Mondial 2026”, explique au HuffPost Maroc Zineb El Jazouli, directrice communication & RSE à Renault Maroc, et membre du jury. “Le but est de montrer au niveau mondial ce que représente le foot pour les Marocains. L’objectif est de donner plus de force à la candidature marocaine pour le Mondial 2026 et appuyer de manière indirecte en s’adressant aux coeurs des votants”.

Les jeunes talents ont été jugés sur une dizaine de critères bien précis, allant de la compréhension de la problématique au concept et à la faisabilité du projet. À l’issue du “Pitch Day”, dix candidats ont été retenus. Ils vont bénéficier d’un financement compris entre 30.000 et 300.000 dirhams et devront réaliser leurs projets dans les semaines qui suivent, le but étant, comme l’indique Zineb El Jazouli, “que ces projets soient en ligne avant le vote final de la FIFA” prévu le 13 juin prochain.

imagine2026

Le football féminin à l’honneur

En attendant la délibération du jury, les jeunes candidats s’adonnent à quelques dribbles rendus possibles grâce au petit terrain de football mis en place pour l’occasion. Un moment convivial durant lequel le stress et la tension des candidats retombe. Parmi les jeunes qui rigolent et s’amusent, Mohammed Mamoune, 20 ans, nous explique son projet de court-métrage. “La culture marocaine est toujours restreinte aux chameaux et aux tajines alors qu’en réalité, ce n’est pas du tout ça”, proteste l’étudiant. “Je suis venu apporter des idées nouvelles et qui changent des stéréotypes. J’espère récolter les fonds pour mener ce projet et entamer le tournage”.

Un peu plus loin, balle au pied, nous retrouvons Nouha Bazid, jeune talent de 22 ans. “Mon projet, c’est faire le portrait de trois femmes issues de milieux complètement différents”, raconte-t-elle. “Ces trois femmes partagent une passion commune qui est celle du football, et le football leur permet de rêver et d’exister dans cette société. C’est vraiment un point de vue que l’on n’a pas l’habitude de voir”, indique la candidate. Le court-métrage de Nouha qui dresse le portrait de trois jeunes footballeuses de l’équipe Difaa Al Hassani Al Jadidi a été retenu par le jury pour promouvoir la candidature du Maroc.

Ce projet vise à montrer comment le football crée un sentiment d’appartenance et une opportunité d’inclusion sociale pour les filles marocaines et africaines en général. Il s’agit de véhiculer “une image réelle et pleine d’espoir” du football féminin au Maroc.

La liste des candidats retenus et leurs projets :

Bazir Nouha

“Court-métrage qui dresse le portrait de trois jeunes footballeuses de l’équipe Difaa Al Hassani Al Jadidi: deux joueuses marocaines et une sénégalaise. L’ambition de ce court-métrage est de véhiculer une image réelle et pleine d’espoir du football féminin au Maroc“.

Chioua Hamza

“Il s’agit d’un projet musical qui vise à regrouper les hymnes nationaux des 207 pays de la FIFA, revisités sur fond de rythmes marocains. À raison d’une dizaine de secondes par pays, nous allons visiter ensemble toute la planète pendant plus de trente minutes, accompagnés de percussions chaabi, gnaoui, aissaoui etc…”

El Bellaoui Mohamed

“Série de 30 illustrations ainsi qu’un film d’animation comic-motion qui vise à promouvoir et retracer de façon artistique l’histoire du football au Maroc, et l’attachement du peuple marocain à ce sport“.

El Mejboud Ali

“Une étude comparative entre le Maroc de 2010 et celui d’aujourd’hui pour montrer sa perpétuelle évolution. Tous les épisodes de l’émission auront lieu à bord d’une montgolfière portant le logo du mondial 2026”.

Haidar Anass

“Réalisation d’un court métrage. Pitch: sept amis campent au milieu de la nuit devant un feu de camp. Une météorite tombe du ciel, ils trouvent un profond trou et une étrange machine inconnue. Les sept amis commencent à disparaître l’un après l’autre… Ils se retrouvent sur une plage, habillés en maillot...”

Ishungure Parfait

“Nous allons réaliser 5 clips de de chorégraphies Afrobeat où une personnalité influente présentera un message de soutien à la candidature marocaine“.

Khouna Mustapha

“Capsule vidéo représentant une carte de visite digitale pour l’audience mondiale où l’on découvrira les 12 villes choisies par le Maroc pour accueillir la coupe du monde 2026 à travers douze personnalités étrangères qui y résident“.

Mouktamil Mohamed Amine

“Organisation d’un tour du Maroc avec 4 champions marocains de freestyle soccer, de skate, de roller et de BMX, afin de réaliser une série de vidéos mettant en valeur le potentiel sportif des jeunes Marocains ainsi que le patrimoine culturel de notre pays“.

Sano Maha

“Vidéo retraçant l’histoire et la culture du Maroc à travers des séquences d’image inédite sur une musique originale“.

Zaoui Fayssal

“Plusieurs vidéos qui mettent en évidence 26 raisons pour lesquelles le Maroc doit organiser la coupe du Monde 2026. Le but est de créer une dynamique virale, où des influenceurs connus pour leur sympathie pour le Maroc relayeront ces vidéos dans leurs réseaux“.