ALGÉRIE
29/07/2018 16h:32 CET

Illizi : Quatorze cas suspectés d'hépatite A enregistrés à Fadnoune

Ces cas, relevés chez des enfants âgés entre 3 et 16 ans.

Westend61 via Getty Images

Au total 14 cas suspectés d’hépatite A ont été enregistrés dans la localité de Fadnoune (100 km d’Illizi), a-t-on appris dimanche auprès de l’établissement public de santé de proximité (EPSP) d’Illizi.

Ces cas, relevés chez des enfants âgés entre 3 et 16 ans, présentent des symptômes de la maladie, tels que jaunisse des yeuxvomissementgrande fatigue et douleur musculaire, et ont nécessité une intervention d’urgence du service d’épidémiologie et de santé préventive pour les examiner, a indiqué à l’APS le chef de ce service, Dr Yacine Dib.

Les médicaments nécessaires ont été distribués afin déviter une éventuelle propagation de la maladie et des prélèvements de sang ont été envoyés à l’Institut Pasteur d’Alger pour confirmer la nature de la maladie qui, si elle se confirmait être l’hépatite A, ne présente pas un grand danger, selon Dr Dib.

Une brigade mixte a été constituée pour procéder à un examen de la situation épidémiologique au niveau de la localité de Fadnoune, et comprend les représentants des secteurs de la Santé, des Ressources en eau, du Commerce et ceux de la commune, afin de procéder notamment à l’analyse de la qualité de l’eau et le nettoyage du château d’eau, selon le même responsable. Des actions de sensibilisation ont également été prises pour appeler à la précaution et prendre des mesures préventives liées à l’alimentation, les modes de conservation des produits alimentaires, l’utilisation de l’eau traitée, en plus de distribuer aux habitants de cette localité des bouteilles d’eau de javel pour le traitement de leurs réserves d’eau potable.

Aucune infiltration n’a été, par contre, relevée au niveau des réseaux d’eau potable et d’assainissement, selon le constat des services techniques spécialisés, a assuré la même source, faisant état aussi d’une inspection au niveau de l’unique commerce de la localité. Dr Dib a appelé, dans ce cadre, à veiller au respect des règles d’hygiène et à éviter les aliments et boissons facilement périssables et exposés au soleil, tout en procédant à la javellisation de l’eau potable et son traitement périodique au chlore.