TUNISIE
18/02/2019 14h:28 CET

Il est le rappeur le plus influent du moment et il sera à Tunis, qui est Damso?

Le belge Damso sera à Tunis le 2 mars pour un concert d’anthologie au palais des sports d’El Menzah.

Stephane Cardinale - Corbis via Getty Images

Il est devenu une figure incontournable du rap francophone, le belge Damso sera à Tunis le 2 mars pour un concert d’anthologie au palais des sports d’El Menzah. Ce concert est à l’initiative du club radio Libertad de l’IHEC Carthage.

Comment en si peu de temps, cet artiste a pu conquérir un public réparti aux quatre coins du monde? 5 choses à savoir sur Damso pour cerner l’histoire d’une ascension fulgurante. 

Il vient de loin

William Kalubi, alias Damso, vient de loin, plus précisément de la République démocratique du Congo. Né le 10 mai 1992 à Kinshasa, il fuit avec sa famille son pays natal, ravagé par la guerre. À 9 ans, il s’installe en Belgique. L’artiste est resté attaché à ses origines, comme en témoignent ses chansons “Graine de sablier”, “Exutoire”, etc. 

 

Des collaborations gagnantes 

En 2015, Damso sort son morceau “Poséidon” qui figurait sur le mixtape OKLM du rappeur français, Booba. Très vite, il intègre le label de Booba, 92i, et signe ainsi avec Universal. La collaboration avec Booba continue sur le morceau “Pinocchio”, un titre de l’album du rappeur français, “Nero Nemesis”. Damso commence alors à se faire connaitre auprès du grand public. 

En 2016, Damso sort son album “Batterie faible”. Et c’est toujours avec le soutien de Booba qu’il fait son entrée musicale en France. Il a ainsi partagé la scène avec le rappeur français lors de son concert à Bercy. 

 

Un langage cru

L’artiste est adepte du langage cru et il l’assume. “La noirceur de mes propos dépeint la réalité (...). Je pense que l’on passe plus de temps à souffrir qu’à être heureux et ça se reflète dans mes sons. La vie est dure et trash”, affirme-t-il au magazine français, Les Inrocks.

Son talent réside dans cette conjugaison entre trash et poésie intimiste. 

Un rappeur à polémiques

Le langage de Damso ne passe pas auprès de tout le monde. L’artiste a été banni par certaines stations de radios. En 2018, le rappeur était destiné interpréter l’hymne des Diables rouges à la Coupe du monde, ce qui soulevé un tollé auprès des associations féministes belges qui contestaient ce choix en raison des paroles violentes et sexistes du rappeur. Face à l’ampleur de la polémique, la fédération belge de football a renoncé à la collaboration avec Damso. 

 

Un rappeur à succès

Son premier album “Batterie faible” a été classé disque d’or et disque de platine. Un succès fulgurant qui s’est poursuivi avec son deuxième album, “Ipséité”, certifié disque de diamant. Avec plus de 61 millions de téléchargements en une semaine, son troisième album, “Lithopédion” fait un carton. Avec cette oeuvre, Damso a remporté le prix de l’album rap de l’année lors de la Victoire de la musique, le 8 février 2019. 

Un succès populaire qui lui a permis de devenir l’un des rappeurs les plus influents du moment. 

 

 

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.