MAROC
17/03/2019 18h:00 CET | Actualisé 17/03/2019 18h:22 CET

L'émouvant haka en hommage aux victimes de Christchurch

Le gang "Black Power" a interprété un haka devant la mosquée Al-Nour, l'une des cibles de l'attaque.

CHRISTCHURCH - Un gang de motards a rendu un hommage vibrant aux 50 victimes de la tuerie de Christchurch en interprétant ce dimanche 17 mars un haka devant l’une des mosquées théâtre de l’attaque, comme le montre notre vidéo en tête d’article.

Les Néo-Zélandais ont rendu, une nouvelle fois, hommage aux 50 fidèles tués le 15 mars dans deux mosquées de Christchurch, alors que le voile se lève progressivement sur le déroulement d’un carnage également marqué par des actes héroïques.

Devant la mosquée Al-Nour, une dizaine de motards s’est réunie pour interpréter un haka particulièrement symbolique. La danse maori popularisée par l’équipe de rugby des All Blacks a été réalisée devant une foule silencieuse. Les membres du gang intitulé le “Black Power” en ont profité pour saluer le travail de la police néo-zélandaise.

Dans tout le pays, un élan de solidarité interconfessionnelle a été observé, avec des millions de dollars de dons, des achats de nourriture halal pour les victimes. “Nous nous tenons au côté de nos frères et soeurs musulmans”, peut-on lire sur une grande banderole près d’un des sites où s’entassent des fleurs, dans un mémorial improvisé.

Des fidèles de l’Église anglicane de Christchurch ont prié ce dimanche dans ce qui est surnommé leur “cathédrale en carton”, bâtie après le terrible séisme de 2011.

Cet article a été initialement publié par Le HuffPost France.