TUNISIE
30/07/2018 17h:09 CET | Actualisé 30/07/2018 22h:30 CET

HRW appelle Béji Caid Essebsi à adopter les recommandations "révolutionnaires" de la Colibe

“Une fois encore, la Tunisie montre la voie de réformes historiques”, affirme le porte-parole de HRW.

Qualifiant les recommandations de la Commission des libertés individuelles et de l’égalité (Colibe) de révolutionnaires et d’audacieuses, l’ONG internationale Human Rights Watch (HRW) se félicite des propositions sur la dépénalisation de l’homosexualité, l’égalité en héritage, l’abolition de la peine de mort, etc. 

“Une fois encore, la Tunisie montre la voie de réformes historiques”, affirme le porte-parole de HRW, Ahmed Bechemsi. 

Et d’ajouter: “Si les recommandations de la commission se concrétisent par de nouvelles lois, la Tunisie entrera dans l’Histoire en allant plus loin que tous les autres pays arabes pour garantir les libertés individuelles et l’égalité entre les sexes. Maintenant la balle est dans le camp du président”. 

Bechemsi interpelle directement Caid Essebsi: “M. le président: vous avez une chance d’entrer dans l’Histoire en renforçant le leadership arabe de la Tunisie en matière d’égalité et de libertés. Saisissez cette chance, M. le président. La Tunisie, le monde arabe et le monde entier vous regardent”, lance-t-il.

Remis au président de la République depuis le 8 juin, le rapport de la Colibe a été amplement commenté par la société civile et quelques partis politiques. Les membres de la commission ont fait face à une campagne virulente virant aux menaces, mais jusqu’à aujourd’hui, la président de la République a gardé le silence. Une passivité qui a été contestée par beaucoup d’observateurs qui reprochent au président de la République de se désolidariser avec une commission qu’il a lui-même instaurée. D’autres prédisent une prise de position du président lors de la Journée nationale de la femme, le 13 août. 

En attendant, 93 associations dont HRW ainsi qu’une centaine de personnalités se sont mobilisées pour défendre et soutenir la Colibe, et ce, sous la houlette du “Pacte pour l’égalité et les libertés individuelles”. 

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.

HRW appelle Béji Caid Essebsi à adopter les recommandations "révolutionnaires" de la