ALGÉRIE
24/12/2015 10h:12 CET | Actualisé 24/12/2015 14h:24 CET

Hocine Aït Ahmed sera enterré à Ain El Hammam (FFS)

Hocine Aït Ahmed, le militant de la cause de l'indépendance nationale et irréductible opposant au régime algérien sera enterré dans son village natal à Aïn El Hammam, a annoncé jeudi soir le Front des Forces Socialistes (FFS), dans un communiqué publié sur son site officiel.

"Nous portons à la connaissance de l’opinion publique que la dépouille du défunt Hocine Aït-Ahmed sera inhumée dans son village natal à Ain El Hammam. La date du rapatriement et le déroulement des funérailles seront communiqués aussitôt que possible." indique le communiqué.

Le communiqué du FFS met fin à la rumeur farfelue que Hocine Aït Ahmed serait enterré au Maroc. "La seule vraie question était de savoir si c'est le carré des martyrs d'El Alia ou son village natal à Ain El Hammam" souligne un proche de la famille. Un enterrement dans le carré des martyrs d'El Alia impliquait une prise en charge officielle des cérémonies par l'Etat.

La famille de Hocine Aït Ahmed a, en définitive, tranché de manière logique. L'opposant au régime sera enterré dans son village natal à Ain El Hammam, à Tizi-Ouzou.

Pour rappel, le président Abdelaziz Bouteflika a "décrété un deuil national de huit jours sur l'ensemble du territoire national, à compter de vendredi 25 décembre, à la suite du décès du moudjahid (combattant) Hocine Aït-Ahmed, l'un des dirigeants de la révolution du 1er novembre 1954", selon un communiqué diffusé par l'agence APS. Le deuil national de huit jours a été décrété à la suite des décès des anciens chefs d'Etat algériens.

LIRE AUSSI :

Hocine Aït Ahmed : l'homme qui aimait les militants et les Algériens

Hocine Aït Ahmed, combattant de l'indépendance et infatigable militant de la démocratie en Algérie est mort

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.