MAROC
23/05/2019 18h:31 CET

Handicap: Le Conseil supérieur de l'éducation plaide pour une approche basée sur la proximité et l’équité

Il a entre autres mis l'accent sur l'importance de renforcer les capacités des acteurs éducatifs et des intervenants en éducation des personnes en situation de handicap.

Wavebreakmedia via Getty Images

HANDICAP - Ce 23 mai, le Conseil supérieur de l’éducation, de la formation et de la recherche scientifique a plaidé pour une approche basée sur la proximité et l’équité, en vue de réaliser une éducation inclusive au profit des personnes en situation de handicap.

Dans son projet d’avis, présenté à Rabat lors d’une rencontre sous le thème “L’enseignement des personnes en situation de handicap: vers une éducation inclusive, équitable et efficiente”, le Conseil ressort avec plusieurs recommandations dans le but de concrétiser une éducation inclusive en adéquation avec les politiques de coordination, de durabilité, d’adéquation et de participation.

Pour ce faire, il insiste sur la mise en place d’un environnement éducatif accueillant et ouvert à la diversité, la garantie d’une offre éducative diversifiée selon les besoins et un climat propice au travail scolaire, en mettant en œuvre des mécanismes efficients et des services et moyens nécessaires pour accompagner l’appui à la scolarisation.

Il met en avant la nécessité d’élaborer des curricula, programmes adaptés et outils diversifiés d’encadrement éducatif et de garantir un encadrement culturel, sportif et une réhabilitation conforme aux critères de qualité. Le Conseil met également l’accent sur l’importance de renforcer les capacités des acteurs éducatifs et des intervenants en éducation des personnes en situation de handicap.

S’agissant de la promotion de l’individu et son inclusion sociale et professionnelle, il met en exergue le renforcement de la confiance en soi et la participation sociale comme l’une des formes de la promotion de l’individu (inclusion, consultation, adoption de mesures protectrices contre toutes les formes d’exploitation…), à travers la mise en place de formations professionnelles spécialisées après la scolarité obligatoire, des opportunités de stage et de formation dans le milieu de travail et des structures régionales de consultation, d’orientation et de renforcement professionnel.

Le Conseil recommande, également, de réaliser une étude nationale sur l’évolution de la situation des personnes en situation de handicap en matière de droit à l’éducation et à la formation, ainsi qu’une étude d’évaluation des ressources et des capacités disponibles pour mettre en œuvre les engagements internationaux et nationaux du Maroc en matière d’éducation inclusive, tout en évaluant les défis qui restent à relever.