TUNISIE
23/08/2019 21h:56 CET

Hafedh Caid Essebsi affirme avoir été "maltraité" par la douane, celle-ci dément

La douane a affirmé avoir reçu des renseignements sur une importation illégale de la part de Hafedh Caid Essebsi d’une importante somme d’argent en devises.

FETHI BELAID via Getty Images

Le représentant légal du parti Nidaa Tounes, Hafedh Caid Essebsi a dénoncé, vendredi sur sa page Facebook, les mauvais traitements qu’il a subi par la douane à son arrivée à l’aéroport Tunis-Carthage évoquant une fouille disproportionnée et un traitement “inapproprié”.

Pointant du doigt le chef du gouvernement comme étant à l’origine de cette fouille, il affirme que ces “pratiques rappellent le régime tyrannique antérieur au 14 janvier”.

Cette version du représentant légale de Nidaa Tounes a été démentie dans la soirée par la Douane Tunisienne. 

Cette dernière a affirmé que Hafedh Caid Essebsi, a été soumis, à son arrivée à l’aéroport Tunis Carthage, en provenance de Qatar, à une fouille suite à des renseignements sur l’importation illégale par le voyageur d’une importante somme d’argent en devises.

 

Dans son communiqué, la douane a souligné que la fouille du président de la commission centrale et représentant juridique du parti Nidaa Tounes Hafedh Caid Essebsi, s’est déroulée d’une manière routinière et discrète et dans le respect du voyageur et de ses droits.

L’opération s’est déroulée sous la supervision directe de l’officier responsable des fouilles des voyageurs, a-t-elle encore précisé.

La Douane a, par ailleurs, fait savoir que le passager a quitté dans des conditions normales, dès la fin de l’opération de fouille.

Elle a exprimé son étonnement quant à la tentative de certaines parties de “dénaturer les faits”, appelant à tenir la Douane loin de toutes les tractations politiques.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.