TUNISIE
15/06/2019 16h:18 CET

"Hafedh 3annidham" : Les techniques de la communication politique mises à nu

Un texte de Habib Bel Hedi et mis en scène par Rabeb Srairi.

Facebook / Hafedh 3annidham

A l’approche des élections tunisiennes présidentielle et législatives 2019, la nouvelle pièce ”Hafedh 3annidham” (préserve l’ordre) écrite par Habib Bel Hedi et mise en scène par Rabeb Srairi propose une mise à nu des techniques de la communication politique à travers une lecture sarcastique de la scène politique tunisienne actuelle où les intérêts des hommes politiques priment sur les intérêts des citoyens.

Présentée en avant-première, vendredi soir, au Théâtre “Le Rio”, ”Hafedh 3annidham”  raconte l’histoire d’un homme politique ” Hafedh ” poussé par sa mère ” Lella ” à se présenter aux élections pour garder le pouvoir au sein de la famille. Entouré par ses deux gardes de corps (Oussama Kochkar et Wajdi Borji), et dirigé par sa mère, ” Hafedh ” (Jamel Madani) fait appel à la conseillère en communication ” Lahlouba ” (Rabeb Srairi) pour préparer la bataille électorale.

Si dans une première lecture de la pièce, tout porte à croire que ” Hafedh 3annidham ” est une comédie proposant une critique directe au parti au pouvoir et son chef de file, le texte de Habib Bel Hedi invite à une seconde lecture où tout le mécanisme des outils de communication politique est mis à nu.

S’appuyant sur une approche didactique et une dramaturgie audacieuse, les leçons de communication politique structurent le cheminement de l’histoire de la pièce. Au fil de l’action, le public prend connaissance du monde factice de l’exercice moderne de la politique. La gestuelle du corps, l’héritage culturel, la prise de parole, l’improvisation dans un meeting et le look vestimentaire de l’homme politique sont mis au service de la conquête du pouvoir.

Cette pièce se dresse comme une critique acerbe de l’action politique moderne qui est plus au service des dirigeants. Des jeux mots et des métaphores évoquant les problèmes réels du peuple sont portés par un jeu d’acteurs qui séduit par la fraîcheur et la justesse de l’interprétation. Dans ” Hafedh 3annidham “, texte et interprétation ne laissent pas le spectateur indifférent et l’incitent à une prise de conscience vigilante vis-à-vis de la scène politique tunisienne actuelle à l’approche des élections.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.