MAROC
03/02/2019 13h:57 CET

H1N1: "La situation est stable", selon la direction de la santé de la région Casablanca-Settat

La vigilance est recommandée pour les personnes âgées, les enfants de moins de 5 ans, les femmes enceintes et les personnes souffrant de maladies chroniques.

designer491 via Getty Images

SANTE - La situation de l’épidémie de la grippe saisonnière dans la région de Casablanca-Settat est “stable” et “normale”, a assuré ce dimanche 3 février, la Direction régionale de la santé, en réaction à l’enregistrement de cas du virus A H1N1, souligne-t-elle dans un communiqué relayé par la MAP.

“Les cas recensés jusque-là ne doivent pas susciter d’inquiétude, parce qu’ils sont soit guéris ou sous traitement”, souligne la même source, faisant état de la mise en place, dès le début de la saison du froid, d’une cellule de suivi et du renforcement du contrôle de la situation épidémiologique.

Darren Johnson iDJ Photography via Getty Images

Hier, le ministre de la Santé, Anass Doukkali avait annoncé 4 nouveaux décès suite à des complications provoquées par la grippe H1N1, portant à 9 le nombre décès causés par ce virus au Maroc. 4 des personnes décédées étaient prises en charge dans des établissements privés et les 5 autres dans des hôpitaux publics à Fès, Tanger, Casablanca, Rabat et Marrakech, indique 2M.

Le suivi et la veille sont de mise dans toutes les structures de santé, a affirmé le ministre de la Santé, soulignant néanmoins, que le nombre des cas signalés a légèrement augmenté au cours de cette semaine.

Le ministre a recommandé plus de vigilance notamment pour les personnes âgées, les enfants âgés de moins de 5 ans, les femmes enceintes et les personnes souffrant de maladies chroniques.  

La direction régionale assure, de son côté, que les infections de ce type de virus “sont enregistrés, chaque année, durant cette saison par le système national de vigilance et de contrôle épidémiologique, comme c’est le cas dans les autres pays du monde”. Elle affirme également la mise en place d’un programme de sensibilisation à destination des travailleurs de la santé sur la prise en charge des personnes atteintes, en compagnie des délégations provinciales. Une campagne similaire auprès des établissements scolaires de la région sera également lancée.

Premier décès suite aux complications liées à la grippe A (H1N1) au Maroc a été enregistré lundi 28 janvier. Depuis, le ministère de la Santé a mis en ligne une vidéo visant à prévenir la contamination par ce virus. 

Egalement appelée grippe porcine, cette dernière est une maladie contagieuse des voies respiratoires, due à un type de virus grippal qui se contracte au contact des porcs et se transmet, ensuite, d’homme à homme par inhalation.