ALGÉRIE
15/03/2016 05h:14 CET | Actualisé 15/03/2016 05h:14 CET

5 graphiques pour comprendre la situation en Syrie, 5 ans après le début de la guerre

La guerre en Syrie, après avoir provoqué une crise migratoire majeure en Europe, entre mardi 15 mars dans sa sixième année avec la relance des efforts internationaux pour un règlement politique favorisé par une trêve initiée par Américains et Russes. Les armes ont-elles vraiment une chance de se taire? Nul ne peut le dire tant le conflit, qui a fait près de 300.000 morts et 5 millions de déplacés, est complexe et met en jeu une multitude d'acteurs sur le terrain.

La crise débute le 15 mars 2011 lorsque, dans le sillage du Printemps arabe, de petites manifestations sont violemment dispersées à Damas par le régime tenu d'une main de fer depuis 45 ans par Hafez al-Assad puis son fils Bachar. Cette révolte pacifique réclamant des réformes politiques s'est progressivement transformée en une guerre qui s'est complexifiée avec la montée en puissance de groupes jihadistes et l'entrée en jeu d'acteurs extérieurs.

Par ailleurs, depuis 2014, les groupes jihadistes tels que l'Etat islamique et le Front Al-Nosra sont montés en puissance et contrôlent la moitié du territoire syrien. Exclus de la dernière trêve –datant du 27 février–, ils continuent de combattre le régime syrien, mais aussi d'être bombardés à la fois par les Russes et la coalition dirigée par Washington. En filigrane du conflit se profile une lutte confessionnelle entre l'Arabie saoudite qui soutient les rebelles en majorité sunnites, et l'Iran chiite qui veut préserver le clan alaouite au pouvoir à Damas. Le Hezbollah chiite libanais se bat lui aussi aux côtés du régime.

» Ci-dessous, 5 graphiques pour comprendre la situation et les enjeux actuels en Syrie :

5 ans guerre syrie 5 ans guerre syrie 5 ans guerre syrie 5 ans guerre syrie 5 ans guerre syrie

LIRE AUSSI:

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.