ALGÉRIE
17/03/2016 05h:50 CET | Actualisé 17/03/2016 05h:50 CET

Turquie: Un groupe radical kurde revendique l'attentat d'Ankara

ASSOCIATED PRESS
Flowers left by local people at Sunday's explosion site in Ankara, Turkey, Tuesday, March 15, 2016. Turkey on Tuesday identified the attacker who carried out a deadly suicide bombing in Ankara as a 24-year-old woman who allegedly joined the Kurdish rebel group in 2013 and trained in Syria. An Interior Ministry statement identified the suicide car bomber blamed for killing 37 people, including herself, on Sunday as Seher Cagla Demir. A possible male accomplice, who was also killed, has not yet be

Un groupe radical proche des rebelles du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), les Faucons de la liberté du Kurdistan (TAK), a revendiqué jeudi l'attentat à la voiture piégée qui a fait 35 morts dimanche à Ankara.

"Le 13 mars au soir, une attaque suicide a été menée à 18h45 dans les rues de la capitale de la république turque fasciste. Nous revendiquons cette attaque", a précisé ce groupe dans une déclaration publiée sur son site internet, affirmant qu'elle constitue une riposte aux opérations sécuritaires menées par les forces turques dans le sud-est à dominante kurde de la Turquie.

Au moins 36 personnes ont été tuées et 125 autres blessées dans un attentat à la voiture piégée dimanche soir en plein centre d'Ankara, un peu plus de trois semaines après une précédente attaque-suicide qui avait déjà fait 29 morts dans la capitale turque.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.