TUNISIE
22/02/2019 14h:58 CET

Grève générale des hôpitaux publics le 12 mars prochain

Les actions syndicales ne se résumeront pas seulement à la grève, tant que les revendications ne sont pas satisfaites, a affirme le secrétaire général du syndicat de la santé.

Facebook / الجامعة العامة للصحة

Les hôpitaux publics entreront en grève le 12 mars prochain, a affirmé Abdelfattah Ayari, secrétaire général de la Fédération générale de la Santé, relevant de l’UGTT, dans une déclaration à Mosaique FM.

“Le bureau exécutif a décidé d’entrer en grève générale le 12 mars 2019. #Ensemble_nous_triompherons”

 

Il explique que la grève a été décidée suite à l’absence de représentants de la présidence du gouvernement et du ministère des Finances de la réunion qui devait se tenir aujourd’hui avec le syndicat.

“La réunion a été déjà reportée et devait se tenir aujourd’hui, le 22 février. Nous nous attendions à retrouver des réponses à nos revendications, mais nous avons été surpris de l’absence des représentants de la présidence du gouvernement et du ministère des Finances. Le ministre de la Santé s’est contenté de nous dire qu’il reprendra les négociations avec la présidence du gouvernement” a-t-il déclaré.

“Il a été décidé d’arrêter la réunion de négociation car la Fédération avait exigé la présence de la présidence du Gouvernement et du ministère des Finances. La Fédération communiquera plus tard les modalités et la date de la grève, ainsi que toutes les mesures qui seront prises à cet effet.”

 

Il a par ailleurs précisé que toutes les mesures nécessaires seront prises afin, dit-il, de “sauver le secteur de la santé”, et que ces mesures ne se résument pas seulement à la grève du 12 mars, mais qu’il y aura d’autres actions syndicales d’ici cette date.

D’après lui, le syndicat s’attendait à des accords concernant la promotion exceptionnelle des cadres administratifs et paramédicaux.

Il indique également que la grève concerne tous les employés de tous les établissements relevant du ministère de la Santé, et ce afin d’exiger la mise en œuvre des accords conclus avec le ministère et de venir en aide aux hôpitaux publics.

La Fédération appelle aussi à présenter la loi n°24 à l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP) et à retirer l’article 2 du statut général de la fonction publique, réitérant son attachement à octroyer une prime spécifique à tous les agents, et à réviser la grille salariale pour les dimanches et les jours fériés.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.