TUNISIE
04/01/2019 14h:05 CET

Grève du 17 janvier: "Il y a une volonté commune de sortir de cette situation" affirme Noureddine Taboubi

Le gouvernement a fait une nouvelle proposition concernant les majorations salariales...

Anadolu Agency via Getty Images

“Il y a une volonté commune de sortir de cette situation et de trouver la solution idoine” à la grève du 17 janvier prochain, a annoncé, vendredi, le secrétaire général de l’Union Générale Tunisienne du Travail (UGTT), Noureddine Taboubi, à la suite de sa rencontre, tenue jeudi, avec le chef du gouvernement Youssef Chahed.

Cependant, cette solution “ne sera pas à n’importe quel prix” a-t-il ajouté.

“Nous ne faisons pas grève juste pour faire grève, car nous connaissons les conséquences -notamment économiques- d’une grève générale dans le secteur public et des fonctionnaires publics” a expliqué Noureddine Taboubi indiquant que l’UGTT ne veut pas porter préjudice au pays.

“J’espère que l’autre partie (en référence au gouvernement) comprendra ces signes pour parvenir au plus vite à un accord” a-t-il déclaré.

Selon le secrétaire général adjoint de l’UGTT Sami Tahri, le gouvernement a fait une nouvelle proposition à l’UGTT.

Dans une déclaration accordée au journal le Maghreb, celui-ci affirme que le gouvernement a proposé une enveloppe globale de 700 millions de dinars dans le cadre des majorations des agents de la fonction publique au lieu des 400 initialement prévus, 

Selon la même source, ces augmentations seraient effectives à partir de janvier 2019 et auront un effet rétroactif à octobre 2018.

La centrale syndicale n’a cependant pas indiqué si celle-ci était suffisante ou non.

 

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.