TUNISIE
25/03/2019 17h:18 CET

Grève des taxis et des louages: Les chambres syndicales des propriétaires de louages et de taxis relevant de l'UTICA appellent à ne pas faire grève

La Chambre syndicale nationale des propriétaires de voitures de taxis a nié la grève de ses adhérents.

MARTIN BUREAU via Getty Images

La Chambre syndicale nationale des propriétaires des louages relevant de l’Union tunisienne de l’Industrie, du commerce et de l’artisanat (UTICA) a fait savoir qu’aucune grève n’aura lieu les 26, 27 et 28 mars 2019.

L’annonce de la Chambre intervient après les déclarations de l’Union tunisienne des voitures de louages (organisation syndicale indépendante) indiquant que ses adhérents observeront une grève de 3 jours, soit les 26, 27 et 28 mars 2019 en réaction à la nonchalance du gouvernement dans sa réponse à leurs demandes, selon le secrétaire général de l’Union, Néji Ben Soltane.

Ces revendications consistent essentiellement, selon Ben Soltane, en la présence de l’Union à toutes les séances relatives au secteur et son assainissement de la corruption, s’agissant notamment de l’octroi des licences, sachant que des retraités ont obtenu ces documents alors que plusieurs chauffeurs de voitures de louages n’ont encore reçu aucune réponse à leur demande.

La Chambre a appelé, dans un communiqué, publié lundi, tous les professionnels à ne pas porter atteinte aux intérêts des citoyens, signalant que toutes les questions exposées ont fait l’objet d’un accord entre la Fédération nationale du transport et le ministère du transport.

La Chambre syndicale nationale des propriétaires de voitures de taxis individuels relevant de l’UTICA a nié la grève de ses adhérents sur tout le territoire de la République les 26,27 et 28 mars 2019, soulignant la non adhésion à la grève générale par certaines parties pour des raisons politiques et la propagation de la zizanie parmi les professionnels, en plus de l’inexistence de nouvelles revendications ou procès-verbaux, selon le communiqué.

La Chambre a recommandé au ministère de l’Intérieur de protéger les professionnels des violences qu’ils peuvent subir au niveau de certains points noirs comme cela a déjà eu lieu afin de forcer les professionnels à participer aux grèves.

Il y a lieu de signaler que la création de l’Union tunisienne des voitures de louages a été publiée dans le journal officiel de la République tunisienne (JORT) le 3 février 2018. La structure compte plus de 7 mille adhérents parmi les propriétaires de louages, en plus des organisateurs des stations, selon les propos de son secrétaire général.

Le 21 mars dernier, le secrétaire général de l’Union Tunisienne des taxis individuels Faouzi Khabouchi, a annoncé, une grève de 3 jours des conducteurs de taxis à partir du mardi 26 mars prochain et ce en guise de protestation contre la non satisfaction de leurs revendications par les autorités tunisiennes.

Dimanche, Neji Ben Soltane, secrétaire général de l’Union Tunisienne des louages, a également annoncé une grève des louagistes durant les mêmes dates.

 

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.