MAGHREB
12/07/2014 12h:03 CET | Actualisé 12/07/2014 12h:03 CET

Tunisie: "Les agents municipaux observeront une grève les 17 et 18 juillet en cas de non satisfaction de leurs revendications" (Syndicat)

Flickr/Bernard Laguerre

Le secrétaire général adjoint de la fédération générale des municipalités relevant de l'Union générale tunisienne du travail (UGTT), Abdelaziz Hayachi a souligné samedi que les agents municipaux observeront une grève les 17 et 18 juillet prochain si leurs revendications ne sont pas satisfaites entre temps.

Lors d'un point de presse tenu au siège de l'UGTT à Tunis, Hayachi a indiqué qu'une séance de travail est prévue lundi prochain entre la fédération syndicale et le gouvernement pour discuter la mise en œuvre des revendications des agents municipaux relatives essentiellement à la régularisation de leurs situations professionnelles et matérielles.

Il a, en outre, fait remarquer qu'en cas d'échec des négociations la grève aura lieu les 17 et 18 juillet dans toutes les régions du pays.

Dans ce contexte, Hayachi, a tenu le gouvernement pour responsable de l'accumulation des déchets dans l'ensemble du pays et ce, en raison du manque enregistré au niveau des ressources humaines notamment après le départ à la retraite d'environ 700 personnes depuis 2007 et qui n'ont pas été remplacées à ce jour, outre le manque flagrant au niveau des équipements et le non remplacement des agents de la police municipale chargés de lever les infractions.

De son côté, le secrétaire général de la fédération, Naceur Salmi a précisé que la décision de prélever deux jours de travail sur le salaire des employés ayant observé une grève les 18 et 19 juin dernier est "illogique" étant donné que ce mouvement de protestation a été décidé suite à la non satisfaction des revendications syndicales et la non application de l'accord conclu précédemment entre les deux parties.

A noter que les agents municipaux revendiquent essentiellement la promulgation de leur statut spécifique, la généralisation de la prime des dépenses spécifiques et la régularisation des promotions gelées.

LIRE AUSSI:

Retrouvez les articles du HuffPost Maghreb sur notre page Facebook.