ALGÉRIE
10/07/2015 23h:49 CET | Actualisé 10/07/2015 23h:49 CET

Grèce: les créanciers jugent "positive" la nouvelle proposition du gouvernement

AFP

Les créanciers de la Grèce (UE, BCE, FMI) qui ont examiné vendredi la nouvelle proposition soumise par le gouvernement d'Alexis Tsipras l'ont jugée "positive", y voyant "une base de négociation" en vue d'un troisième plan d'aide d'un montant de 74 milliards d'euros, a appris l'AFP de source européenne.

"Les trois institutions sont convenues de donner une évaluation positive à la proposition de réforme transmise hier (jeudi soir) par le gouvernement grec", a précisé cette source dans la soirée.

Cette proposition, qui fait renaître l'espoir d'un accord évitant à Athènes la sortie de l'euro, sera examinée samedi par les ministres des Finances de l'union monétaire réunis à Bruxelles.

Le Premier ministre grec Alexis Tsipras a de son côté défendu vendredi soir, devant le parlement à Athènes, sa proposition d'accord faite aux créanciers du pays, tout en admettant qu'elle contient des mesures "difficiles" et "loin" du "pacte électoral" de la gauche radicale.

Le chef de l’exécutif a également reconnu des "erreurs" durant les presque six mois passés au pouvoir mais a assuré avoir fait "tout ce qu'il est humainement possible".

S'exprimant devant les députés grecs, il leur a lancé qu'ils se trouvaient face à un "choix de haute responsabilité", portaient "le devoir national de maintenir le peuple en vie" et les a appelés à approuver le paquet de réformes et de financement soumis aux créanciers UE et FMI.

Galerie photo Crise économique en Grèce Voyez les images

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.