MAROC
13/12/2014 07h:47 CET | Actualisé 13/12/2014 07h:47 CET

VIDÉO. Incident au "Grand journal" de Canal+: un spectateur accuse Didier Deschamps de s'être dopé

MÉDIAS - Moment de flottement sur le plateau du Grand journal, ce vendredi 12 décembre, sur Canal+. Un spectateur présent dans les gradins a interrompu l'interview de Didier Deschamps, le sélectionneur de l'équipe de France de football, en criant à plusieurs reprises: "Deschamps était dopé!".

Antoine de Caunes, alors que l'importun repartait de plus belle, a fini par se tourner vers lui. "Ça va, je crois qu'on a compris, merci", a lancé l'animateur avant de se diriger vers le public afin de comprendre de quoi il en retournait, en vain.

"Liberté d'expression!" s'est ensuite mis à entonner le spectateur. Il était temps pour Antoine de Caunes de lancer le Zapping... plus tôt que prévu (voir en tête d'article). De quoi laisser le temps au Grand Journal de réagir sur Twitter à ce qu'il venait de se passer:

Au retour plateau, Didier Deschamps — qui constatait avant la coupure qu'"il n'y a pas que dans les stades qu'il y a des gens bizarres" — s'est exprimé sur la question du dopage, à la demande d'Antoine de Caunes: "Je n'ai pas à nier, je n'ai pas eu besoin de [me doper]".

En mai 2013, deux scientifiques italiens affirmaient détenir les preuves que les joueurs de la Juventus Turin, dont l'actuel sélectionneur de l'équipe de France de football, s'étaient dopés pour disputer la finale de la Ligue des champions en 1996. En guise de réponse, Didier Deschamps avait alors opposé un "pas de commentaires" au micro de RMC.

Retrouvez les articles du HuffPost Maroc sur notre page Facebook.