ALGÉRIE
30/03/2016 10h:19 CET | Actualisé 30/03/2016 10h:22 CET

Le chef du gouvernement libyen parrainé par l'ONU est arrivé à Tripoli

Zoubeir Souissi / Reuters
Libyan prime minister-designate under a proposed National Unity government Fayez Seraj attends a joint news conference with European Union foreign policy chief Federica Mogherini in Tunis, Tunisia January 8, 2016. REUTERS/Zoubeir Souissi

Le chef du gouvernement d'union nationale parrainé par l'ONU, Fayez al-Sarraj, est arrivé mercredi à Tripoli, accompagné de plusieurs membres de son cabinet, selon une source militaire.

"Accompagné par plusieurs membres du conseil présidentiel, M. Sarraj est arrivé à la base navale (de Tripoli) où ils a tenu une réunion avec les officiers de la base navale", a indiqué à l'AFP un responsable militaire de la marine libyenne.

"Le président et les membres du Conseil présidentiel (CP) sont arrivés sains et sauf à Tripoli", a annoncé le CP sur sa page officielle sur Facebook.

M. Sarraj, qui était à Tunis mardi, est arrivé par la mer dans des circonstances qui n'ont pas été dévoilées.

Les autorités qui contrôlent la capitale ont cherché ces derniers jours à empêcher par tous les moyens sa venue à Tripoli, allant jusqu'à la fermeture de l'espace aérien à plusieurs reprises pendant plusieurs heures.

Elles avaient décrété vendredi l'état d'urgence maximal dans la capitale après l'annonce par le gouvernement d'union nationale de sa volonté de s'y installer prochainement.

Le gouvernement d'union nationale a été créé en vertu d'un accord signé en décembre 2015 au Maroc et parrainé par l'ONU. Il est censé mettre fin au conflit qui oppose deux gouvernements rivaux siégeant l'un à Tripoli et l'autre à Tobrouk dans l'est.

Les Tripolitains craignent des affrontements entre les autorités de Tripoli et celles qui soutiennent le gouvernement d'union.

"C'est aujourd'hui, depuis Tripoli, capitale de tous les Libyens, que nous allons travailler", a déclaré Ahmed Metig, vice-président du CP, sur sa page Facebook.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.