ALGÉRIE
12/12/2018 10h:29 CET | Actualisé 12/12/2018 12h:37 CET

Google célèbre le 87e anniversaire de la naissance de Baya

Google célèbre le 87e anniversaire de la naissance de Baya Mahieddine. Le moteur de recherche a dédié ce mercredi 12 décembre 2018 un “Google Doodle” à la peintre algérienne, née le 

Les internautes algériens pourront observer une fresque réalisée à cette occasion. Le Doodle illustre le tableau “Deux femmes au bouquet fleuri ”, une gouache réalisée par Baya Mahieddine en 1968.

Capture d'écran

Baya, née à Bordj El Kiffan, à Alger, était orpheline de ses deux parents. Elle avait été recueillie par sa grand-mère qu’elle aidait dans son travail dans une ferme de colons. En 1943, la sœur de la propriétaire de la dite ferme, une certaine Marguerite Caminat, la prend chez elle à Alger pour rendre des services ménagers dans une maison dont l’éblouissent les fleurs et les oiseaux.

C’est dans cette demeure que Baya a commencé à modeler des personnages et des animaux fantastiques en argile. Elle était encouragée à réaliser des gouaches, que le sculpteur Jean Peyrissac montrait à Aimé Maeght, galeriste et marchand d’art de passage à Alger.

Baya a par la suite pris part à une exposition, dont André Breton préface le catalogue, en 1947 à Paris et ses oeuvres ont connu un vif succès. Le magazine Vogue avait publié une photo d’elle avec un article de la journaliste et écrivaine Edmonde Charles-Roux alors qu’elle n’avait que 16 ans. 

 

Courtesy of Galerie Maeght

En 1953, elle a été mariée comme seconde épouse au musicien El Hadj Mahfoud Mahieddine, d’une trentaine d’années son ainé, cessant son travail pendant plus de 6 ans.

En 1963, le Musée d’Alger a acquis et exposé ses œuvres anciennes. Sur l’amicale incitation de Mireille et Jean de Maisonseul, conservateur du Musée, elle a repris ses pinceaux et réalisé sur papier de grandes œuvres qui seront par la suite régulièrement exposées en Algérie, en France et dans le monde arabe.

Plusieurs d’entre elles sont conservées dans la collection d’art brut de Lausanne.

Baya Mahieddine est décédée le 9 novembre 1998 à Blida, à l’âge de 66 ans. 

Le moteur de recherche a l’habitude de célébrer des fêtes, des anniversaires, des artistes ou des scientifiques célèbres, dont des Algériens, avec des “doodles”, des logos de Google légèrement modifiés à l’occasion. En juin, il célébrait le 90e anniversaire de M’Hamed Issiakhem.