MAROC
05/06/2019 16h:31 CET

Gianni Infantino, réelu président de la FIFA, se prononce sur le match Wydad-Espérance de Tunis

"C'est très triste!" s'est exprimé le patron du football mondial.

DR

FOOTBALL - Durant le 69ème Congrès de la FIFA, qui s’est tenu ce mercredi à Paris, Gianni Infantino, fraichement réélu président de l’instance mondiale du football, est revenu, à demi-mots, sur le scandale de la finale retour de la Ligue des Champions CAF opposant l’ES de Tunis et le Wydad, vendredi dernier. 

Lors d’une conférence de presse, le patron du football mondial a été interrogé sur l’issue, très controversée, de la finale africaine qui a offert la victoire aux Tunisiens suite à ce que beaucoup considèrent comme une erreur d’arbitrage.

Devant un parterre de journaliste, Infantino s’est dit attristé par les événements à la fin du match. “J’ai vu ce qui s’est passé et c’est très triste. Mais cela ne doit pas justifier ce qui s’est passé et la violence qui a eu lieu à la fin de rencontre” a déclaré le président de la FIFA. 

Sans prendre parti pour aucune des deux équipes, Gianni Infantino a saisi l’occasion pour rappeler que la FIFA n’a pas de “droit de regard” sur cette finale qui dépend seulement de l’organisation de la Confédération africaine de football. “Nous pouvons réagir et donner un coup de main uniquement sur demande de la CAF. J’espère en tout cas que cela ne se reproduira plus jamais dans l’avenir”, a conclu le patron de la FIFA, qui comme attendu, a été réélu pour un deuxième mandat à la tête de l’instance jusqu’en 2023.

La réunion du comité exécutif d’urgence de la Confédération africaine de football (CAF), convoquée suite à la finale retour de la Ligue des Champions d’Afrique entre le WAC de Casablanca et l’Espérance de Tunis (EST) se réunit ce mercredi à Paris, avec la participation d’une délégation marocaine composée de responsables de la Fédération royale marocaine de football (FRMF) et de l’équipe casablancaise. Au cours de cette réunion, les participants vont “débattre des issues réglementaires à réserver à cette rencontre”, rappelle la MAP.