TUNISIE
15/09/2018 11h:51 CET

Gel de son adhésion à Nidaa Tounes: Youssef Chahed refuse de commenter

"Sans commentaires"

En marge de sa visite à l’école scolaire de Bhar Lazreg, samedi, en marge de la rentrée scolaire, le chef du gouvernement Youssef Chahed a refusé de commenter le gel de son adhésion au parti Nidaa Tounes décidé par le comité exécutif.

En marge d’une réunion du comité exécutif du parti tenu vendredi, le parti Nidaa Tounes a décidé de geler l’adhésion du chef du gouvernement Youssef Chahed au sein du parti.

Cette décision intervient après avoir “pris connaissance des réponses au questionnaire qui lui a été envoyé” indique un communiqué publié par le parti.

 

Son dossier sera soumis à la commission réglementaire selon les article 59 , 67 et 69 des statuts.

Mercredi, le comité exécutif a décidé d’envoyer une correspondance au sein de laquelle il a donné 24 heures au chef du gouvernement Youssef Chahed afin d’expliquer sa relation avec le parti.

 

Vendredi, ce dernier a affirmé ne pas avoir répondu à cette correspondance affirmant être occupé par la Loi de Finances 2019 et la rentrée scolaire.

Vendredi 7 septembre, 8 députés du parti dont Zohra Driss et Moncef Sellami, ont annoncé qu’ils quittaient le bloc parlementaire de Nidaa Tounes. Lundi, un autre député, Wissem Saïdi, avait annoncé en direct sa démission du bloc parlementaire sur Mosaïque FM.

La députée démissionnaire du bloc parlementaire de Nidaa Tounes Zohra Driss avait taclé le directeur exécutif de Nidaa Tounes Hafedh Caid Essebsi regrettant notamment la façon unilatérale dont il dirige le parti: “Nidaa Tounes n’est pas un projet familial, ce n’est pas quelque chose qui appartient à une personne, c’est quelque chose qui appartient à la nation, à la Tunisie. Il appartient à chaque citoyen qui a voté pour lui”.

Dans un communiqué publié en réponse à cette démission, le parti Nidaa Tounes s’est attaqué au chef du gouvernement Youssef Chahed en l’accusant d’être à l’origine de la démission des parlementaires de Nidaa en ayant exercé une pression sur eux. 

Mercredi, en marge d’une réunion avec les députés du parti, Hafedh Caid Essebsi a affirmé dans une déclaration à la presse qu’il n’existe aucun conflit entre lui et le chef du gouvernement Youssef Chahed.

 

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.