MAROC
18/08/2019 12h:35 CET | Actualisé 18/08/2019 12h:40 CET

Gaza: Trois Palestiniens tués par des soldats israéliens

Une attaque qui porte à 305 le nombre de Palestiniens tués depuis mars 2018.

The Indian Express

GAZA - Trois Palestiniens ont été tués par des soldats israéliens dans le nord de la bande de Gaza, a annoncé, ce dimanche, le ministère de la Santé dans l’enclave palestinienne. Un quatrième Palestinien a été, lui, blessé et est actuellement hospitalisé. 

Un avion militaire israélien a tiré, samedi matin sur trois cibles dans la bande de Gaza. Les frappes ont touché un poste d’observation du Hamas à Beit Hanoun, une cible non identifiée près de la ville de Gaza et un terrain découvert près de Deir el-Balah (dans le centre de la bande). Trois jeunes palestiniens, âgés de 24, 26 et 27 ans, ont trouvé la mort suite à ces attaques.

L’armée israélienne avait affirmé, plus tôt, dans un communiqué, avoir tiré à partir d’un hélicoptère et d’un char en direction de “suspects armés” le long de la barrière séparant Israël de la bande de Gaza.

Leurs funérailles ont eu lieu, ce dimanche matin, à Gaza, selon le média Palestine Live. 

Depuis mars 2018, la bande de Gaza est le théâtre de protestations hebdomadaires accompagnées de violences, pour réclamer notamment la levée du blocus israélien imposé depuis plus de dix ans aux habitants de l’enclave palestinienne.

Depuis cette date, 305 Palestiniens ont été tués par des tirs israéliens, pour la grande majorité lors des heurts qui accompagnent ces rassemblements, d’autres sont morts dans des frappes israéliennes.