MAROC
01/04/2018 10h:54 CET | Actualisé 01/04/2018 11h:08 CET

Gaza: Le Maroc condamne l’agression israélienne

Le Koweït demande au Conseil de sécurité une enquête sur les affrontements.

AHMAD GHARABLI via Getty Images
Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Nasser Bourita, en visite en Palestine le 27 mars 2018.

CONDAMNATION - À travers son ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, le Maroc a réagi à l’agression israélienne contre Gaza. Le royaume, dont le Souverain préside le Comité Al Qods, condamne avec force les tirs des forces d’occupation israélienne contre des Palestiniens qui participaient à des manifestations pacifiques à l’occasion du 42e anniversaire de la journée de la Terre, indique le département de Nasser Bourita dans un communiqué.

Soulignant que les Palestiniens étaient désarmés, le Maroc dénonce “le recours par les forces d’occupation israéliennes à la force excessive faisant fi du caractère pacifique de ces manifestations”. Des actes de violence disproportionnées dont se passerait la région, précise la diplomatie marocaine. Et d’insister sur l’importance de la stabilité pour cette région et d’en éloigner tout acte de violence ou escalade.

Le ministère ajoute que le royaume réitère son soutien à l’Autorité palestinienne sous la direction du président Mahmoud Abbas, ainsi que sa solidarité avec le peuple palestinien pour recouvrer ses droits légitimes et établir son État indépendant avec comme capitale Al Qods-Est.

À noter que dans une récente évolution de la situation, les États-Unis ont bloqué, hier, un projet de déclaration du Conseil de sécurité des Nations-Unies demandant une enquête sur les affrontements survenus à Gaza avec l’armée israélienne, qui ont fait 16 morts côté palestinien, précise une source diplomatique à New York. Ce texte a été présenté par le Koweït, au nom des pays arabes membres du Conseil de sécurité.

LIRE AUSSI: