ALGÉRIE
20/04/2018 12h:41 CET | Actualisé 20/04/2018 12h:45 CET

Gaza: Natalie Portman boycotte le "Nobel juif" suite aux "récents événements"

L'interprète de Padmé Amidala est pourtant connue pour son soutien à Israël.

Albert L. Ortega via Getty Images
Natalie Portman à l'avant-première du film Annihilation en Californie, le 13 février 2018.

Natalie Portman boycotte le “Nobel juif”. La fondation qui décerne le prestigieux prix Genesis a annoncé jeudi 19 avril que la célèbre actrice, lauréate cette année, s’est retirée de la cérémonie prévue en juin évoquant les “récents événements”, “extrêmement pénible pour elle”.

Dans un communiqué cité par le journal israélien Haaretz, la fondation du prix Genesis qui décerne ce qu’elle appelle le “Nobel juif” a annoncé que l’actrice israélo-américaine ne participera à la cérémonie. 

“Les récents événements en Israël ont été extrêmement pénibles pour elle et elle ne se sent mal à l’aise de participer à des événements public en Israël”, a indiqué le communiqué citant un représentant de la comédienne lauréate de l’Oscar de meilleure actrice en 2010 pour son rôle dans Black Swan.

La comédienne n’a pas précisé les événements à l’origine de sa décision, mais les snipers de l’armée de l’occupation israélienne ont tué 34 civils palestiniens à Gaza depuis le 30 mars et blessé des centaines d’autres qui participaient à la Marche du retour, la manifestation annuelle qui commémore la Nakba de 1948.

Lire aussi: Vidéo: Les snipers israéliens filment les Palestiniens qu’ils abattent

L’ONU et l’Union Européenne ont appelé à des enquêtes sur l’utilisation de balles réelles contre lors de ces manifestations pacifistes.

L’actrice de 36 ans, née à Jérusalem, “ne peut, en bonne conscience, prendre part à la cérémonie”, a-t-on ajouté.

La fondation Genesis a par conséquent annulé la cérémonie de peur que cette “initiative philanthropique ne soit politisée” suite au retrait de Natalie Portman.

La ministre israélienne de la Culture Miri Regev n’a cependant pas manqué de politiser la décision. “J’ai été navrée d’apprendre que Natalie Portman soit tombée entre les mains de ce qui soutiennent [le mouvement] BDS”, a-t-elle déclaré.

L’interprète de Padmé Amidala dans la saga Star Wars n’est pourtant pas connue pour son soutien à la cause palestinienne. Même si elle a critiqué les commentaires “racistes” de Natanyahu et sa réélection en 2015, Natalie Portman a toujours soutenu Israël. Elle a dénoncé un appel au boycott du festival de International de Toronto en 2009, qui avait organisé un événement sur Tel Aviv en plein bombardement israélien de Gaza.

Crée en 2012 par des milliardaires juifs russes dont Mikhail Fridman, le prix Genesis est une récompense d’un million de dollars attribuée chaque année aux “personnalités juives ayant atteint l’excellence dans leurs domaines”.

Lire aussi: Après les pierres, le cerf-volant comme arme de la contestation palestinienne

 

Loading...