ALGÉRIE
19/03/2019 16h:52 CET

Gaza: face aux manifestations populaires, l'ONU s'inquiète

Mohammed Salem / Reuters

L’envoyé des Nations unies pour le Proche-Orient, Nickolay Mladenov, s’est dit inquiet des manifestations populaires dans la bande de Gaza contre la cherté de la vie et la situation économique dans le territoire. 

Le peuple de Gaza, qui souffre depuis longtemps, protestait contre la désastreuse situation économique et exigeaient une amélioration des conditions de vie dans la bande de Gaza. C’est leur droit de manifester sans craindre des représailles”, a affirmé M. Mladenov. Depuis jeudi, des centaines de Palestiniens manifestent contre l’augmentation du coût de la vie dans plusieurs localités de cette enclave contrôlée par le Hamas depuis 2007 et soumise à un sévère blocus israélien.

Après deux jours de manifestations dans la Bande de Gaza, des factions et des forces politiques palestiniennes ont affiché leur soutien aux manifestations populaires contre le coût élevé de la vie et la “détérioration” de la situation économique dans le territoire.

Onze factions et forces politiques, y compris le Fatah, le parti du président palestinien Mahmoud Abbas, ont publié une déclaration dans un communiqué de presse commun au terme d’une réunion d’urgence organisée à Gaza samedi. Les mouvements de résistance Hamas et le Djihad islamique n’ont pas participé à la réunion.

Le communiqué commun appelle à la “poursuite des manifestations populaires et pacifiques, au respect du droit de manifester et recommande la protection des biens publics”.  Depuis plus de dix ans, l’enclave est soumise à un strict blocus israélien.

Près de deux millions d’habitants vivent dans cette étroite langue de terre coincée entre l’Egypte, Israël et la Méditerranée et qui est éprouvée par le chômage et la pauvreté.